28 Minutes

Frédéric Pierucci / Accord sur le Brexit rejeté (16/01/2019)

46 min
Disponible du 16/01/2019 au 17/03/2019
Découvrez l'offre VOD-DVD de la boutique ARTE

J’ai payé pour Alstom : un cadre sup' dans les prisons américaines - Frédéric Pierucci raconte son histoire digne d’un thriller / L'accord sur le Brexit rejeté : l'Europe doit-elle faire un geste pour faciliter le divorce ? Débat avec Jeremy Stubbs, président du parti conservateur britannique à Paris, David Cayla, économiste, et Marion Van Renterghem, grand reporter.

J’ai payé pour Alstom : un cadre sup' dans les prisons américaines
 
L’histoire qui entoure Frédéric Pierucci, ex-cadre supérieur chez Alstom, est digne d’un thriller. Arrêté à la douane alors qu’il arrivait aux États-Unis un jour de 2013, il se retrouve impliqué dans une affaire de corruption entre l’entreprise française d’industrie d’énergie et les autorités indonésiennes. Emprisonné plus d’un an aux États-Unis, il finit par plaider coupable, ce qui lui vaut un licenciement. Derrière cette affaire se cache un scandale d’État, et même, selon les mots de Pierucci, « une guerre économique secrète » entre la France et les États-Unis. Alstom est en effet racheté quelques mois après son arrestation par le géant américain General Electric… "Le piège américain, L’otage de la plus grande entreprise de déstabilisation économique", paraît en librairie. Frédéric Pierucci est sur notre plateau pour témoigner.
 
L'accord sur le Brexit rejeté par les députés britanniques : l'Europe doit-elle faire un geste pour faciliter le divorce ?
 
La défaite est sévère pour la Première ministre conservatrice Theresa May. L’accord de sortie de l’Union européenne, qu’elle avait âprement négocié avec les Vingt-Sept des mois durant, a été massivement rejeté par les députés britanniques à 432 voix contre 202. L’ombre d’un Brexit sans accord, d’un retrait désordonné, plane plus que jamais sur le Royaume-Uni. Les réactions européennes n’ont pas tardé, chacun s’attelant à préparer cette éventualité et ses conséquences aussi négatives qu'incertaines. Que doit faire l’Europe ? Est-ce que Bruxelles devrait faire un geste pour faciliter le divorce ? Pour en débattre, nous accueillons Jeremy Stubbs, président du parti conservateur britannique à Paris, David Cayla, économiste, maître de conférences à l'Université d'Anger, et Marion Van Renterghem, grand reporter.


Présentation :

Elisabeth Quin

Pays :

France

Année :

2019