28 Minutes

Émission spéciale avec David Diop (18/12/2018)

43 min
Disponible du 18/12/2018 au 18/02/2019
Découvrez l'offre VOD-DVD de la boutique ARTE

L'écrivain franco-sénégalais David Diop, lauréat du prix Goncourt des lycéens pour "Frère d’âme", commente l'actualité de la semaine : l’intégration des réfugiés en Allemagne, qui se passe mieux que prévu d'après la fédération des patrons allemands BDA, et l'organisation de la "grande concertation nationale" promise aux gilets jaunes par Emmanuel Macron.

David Diop est un écrivain franco-sénégalais, lauréat du prix Goncourt des lycéens 2018 pour son nouveau livre, « Frère d’âme », paru le 16 août aux Éditions du Seuil. Son « premier vrai roman », comme il aime l’appeler, mûri pendant vingt ans. Il se glisse dans la peau d’un tirailleur sénégalais, parti de son village pour combattre dans les tranchées françaises en 1918. Des soldats envoyés en première ligne, longtemps relégués au second plan de l’Histoire. À travers l’expérience de ce tirailleur fictif, l’auteur dévoile les dessous de la Grande Guerre et du colonialisme, l’image brutale de ces combattants africains, souvent caricaturés en « sauvages ». Il est l’invité grand témoin de "28 Minutes". Découvrez son portrait par Sandrine Le Calvez.

Richard Werly, correspondant à Paris du quotidien suisse  « Le Temps »  et Saraï Suarez, journaliste indépendante vénézuélienne, le rejoindront sur le plateau.

Nos invités reviennent sur deux actualités de ces derniers jours :

Immigration. L’intégration des réfugiés en Allemagne se passe bien, même mieux que prévu. C’est le constat qu’a fait Ingo Kramer, dirigeant de la fédération des patrons allemands BDA. Sur le million de migrants arrivés depuis 2015, 400 000 d’entre eux ont réussi à décrocher un emploi, ou suivent actuellement une formation par alternance. Pour les chefs d’entreprise, l’arrivée de ces salariés est une aubaine dans les secteurs qui manquent de main d’œuvre. Mais l'Institut allemand des droits de l'Homme a tout de même souligné que les étrangers sont régulièrement sous-payés, employés sans contrat de travail ou contraints de faire des heures supplémentaires non rémunérées. Alors que cette vague d’immigration avait provoqué de vives tensions en Allemagne, est-ce en réalité une chance pour l’Europe ?

Démocratie. Chose promise, chose due : Emmanuel Macron réunit aujourd’hui des ministres et plusieurs acteurs économiques à l’Élysée pour organiser « la grande concertation nationale ». L’objectif : trouver une issue à la crise des gilets jaunes en tenant compte de leurs revendications. Celle d’un référendum d'initiative citoyenne (RIC) a notamment été largement plébiscitée lors de la dernière manifestation. Ce grand débat citoyen, aux contours encore flous, prévoit également de nombreuses réunions sur le terrain avec les élus locaux. Mais que faut-il attendre de cette concertation nationale ? Le référendum citoyen est-il une solution pour relancer la démocratie en France ?

Paris-Dakar, tirailleur sénégalais, djembé : Thibault Nolte s’envole pour le pays de notre invité, le Sénégal, et y déconstruit les clichés qui lui collent à la peau !

La « Une internationale » qui fait débat cette semaine est celle du « China Daily », publiée lundi 17 décembre. Le quotidien revient sur le bilan mitigé de la COP24. Cette nouvelle conférence a permis de sauver l’Accord de Paris, mais aucune nouvelle décision n’a été prise pour lutter plus activement contre le réchauffement climatique.

Nadia Daam nous parle de l’émission de téléréalité « Integrity Idol » au Nigéria. Dans un État rongé par la corruption, ce programme télévisé désigne le fonctionnaire le plus honnête de tout le pays. Cette année, l’heureux gagnant est un juge de la Cour fédérale d’Abuja.

Retrouvez enfin nos deux chroniqueurs quotidiens : Xavier Mauduit avec sa chronique « Quelle histoire ! » et François Saltiel qui déniche une info surprenante dans « La boucle est bouclée ».


Présentation :

Elisabeth Quin

Pays :

France

Année :

2018