28 Minutes
Jean Jouzel / L’extrême droite va-t-elle gouverner le Brésil ? (08/10/2018)

44 min
Disponible du 08/10/2018 au 08/10/2019
Disponible en direct : oui

Le climatologue Jean Jouzel lance un ultime avertissement : il nous reste deux ans pour stabiliser les émissions de gaz à effet de serre, "au-delà il n’y aura pas de solution possible" / L’extrême droite va-t-elle gouverner le Brésil ? Débat avec la journaliste Maria Emilia Alencar, l'historienne Armelle Enders et le géographe Sébastien Velut.

Le cri de colère du plus célèbre climatologue français
Dans la lutte contre le réchauffement climatique, le compte à rebours touche bientôt à sa fin. Le climatologue Jean Jouzel lance cet ultime avertissement, alors qu’un nouveau rapport du GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat) est publié aujourd’hui : il nous reste deux ans pour stabiliser les émissions de gaz à effet de serre, "au-delà il n’y aura pas de solution possible". Après une vie passée à tenter de convaincre les politiques et l’opinion publique, le scientifique de 71 ans poursuit son combat pour la planète. Mais son discours semble plus pessimiste qu’avant. Dérèglements climatiques, atteinte à la biodiversité, montée des mers et des océans : limiter l’augmentation de la température à 1,5 degré est capital pour l’avenir de la planète. Mais également pour celui des populations, menacées par une hausse des inégalités et une explosion des réfugiés climatiques. Jean Jouzel est l’invité de "28 Minutes".

L’extrême droite va-t-elle gouverner le Brésil ?
Après une campagne expresse et une ascension fulgurante, Jair Bolsonaro a frôlé une élection à la tête du Brésil dès le premier tour. Le candidat d’extrême droite, connu pour ses propos ouvertement racistes, homophobes et misogynes a obtenu 46,06% des voix le 7 octobre. Loin devant le représentant du Parti des travailleurs, Fernando Haddad, qui a récolté 29,24% des suffrages. Dans une société gangrenée par la corruption, Jair Bolsonaro a séduit son électorat avec ses idées anti-système et sa nostalgie de la dictature militaire. Celui qui se définit comme le "Donald Trump brésilien" n’a jamais été cité dans une affaire de corruption jusqu’à présent. Un atout de poids pour une population lassée des politiques corrompus, de la violence et de l’insécurité. Pour débattre de ces élections brésiliennes, nous recevons Maria Emilia Alencar, journaliste, chef de la rédaction brésilienne de RFI, Armelle Enders, historienne spécialiste du Brésil contemporain et Sébastien Velut, professeur à l’Institut des Hautes Études de l’Amérique Latine.


Présentation :

Elisabeth Quin

Pays :

France

Année :

2018
Bonus et extrait

Jean Jouzel - 28 Minutes

3 min

L’extrême droite va-t-elle gouverner le Brésil ? - 28 Minutes

2 min

Ronaldinho - 28 Minutes

2 min

Tentative de destitution à la cour suprême - 28 Minutes

4 min

Quand Banksy s’autodétruit ! - 28 Minutes

3 min

Valérie Pécresse et la double peine - 28 Minutes

2 min