Irak : les djihadistes face à la justiceARTE Reportage

25 min
Disponible du 01/06/2018 au 14/03/2021
Découvrez l'offre VOD-DVD de la boutique ARTE

La justice irakienne a condamné à mort le 27 mai un quatrième Français pour appartenance au groupe jihadiste État islamique. La veille, trois autres Français ont écopé de la peine capitale pour appartenance à l'EI, ce qui constituait alors une première. ARTE Reportage a mené une enquête sur la justice irakienne en juin 2018.

Depuis la fin de la guerre officielle contre Daesh, à l’automne dernier, des milliers de terroristes venus du monde entier en Irak soutenir l’organisation islamique, attendent d’être jugés. Parmi eux, des Européens par centaines, Français, Belges, Allemands. Quelques combattants survivants, mais surtout des milliers de femmes et d’enfants, capturés principalement à Mossoul. Les adultes risquent la peine de mort par pendaison, à l’issue d’un procès devant les tribunaux criminels. Des militants des Droits de l’Homme et des avocats s’inquiètent de la justice irakienne, opaque, imprévisible. Les Irakiens, de leur côté, s’agacent de cette mise en cause, et affirment leur légitimité à juger des terroristes européens qui ont commis parmi les pires crimes contre la population. Dans les prisons de Badgad, 85 francophones attendent leur jugement. Parmi eux, 18 Français : 6 hommes, 12 femmes, parfois accompagnées d’enfants. Comment travaille la justice irakienne pour identifier les suspects et fournir les chefs d’accusation ? Enquête sur cette justice débordée, parfois orientée, régulièrement ciblée par Daesh.

  • Réalisation :
    • Guillaume Dasquié
  • Auteur :
    • Guillaume Dasquié
  • Pays :
    • France
  • Année :
    • 2018