Brahms, Busoni et Knussen, dirigé par Knussen

(78 min.)
Disponible du 06/03/2018 au 02/09/2018
Disponible en direct : oui
Le compositeur écossais Oliver Knussen est chef invité de ce concert interprété par l’Orchestre symphonique de la radio finlandaise. Il dirige sa propre composition, le concerto pour cor et orchestre écrit en 1994. Il a choisi d’encadrer sa propre création de deux œuvres, une musique à programme de l’Italien Ferruccio Busoni et la deuxième symphonie de Johannes Brahms.
Le point d’orgue de cette soirée est le concerto pour cor et orchestre du compositeur écossais Oliver Knussen. Il avait lui-même dirigé la création de son œuvre en 1994. Ce soir, c’est à nouveau lui qui est à la baguette. Mais avant ce concerto, deux morceaux de Ferruccio Busoni seront interprétés par l’Orchestre symphonique de la radio finlandaise. Le programme s’achèvera sur la Deuxième symphonie de Johannes Brahms. Le soliste au cor est Jukka Harju, membre de la célèbre formation finlandaise.

Originaire de Glasgow, Oliver Knussen est, comme son père avant lui, contrebassiste de formation. Première contrebasse pendant des années au London Symphony Orchestra, il reprend, peu de temps avant le passage à l’an 2000, la direction de la Musique contemporaine au Tanglewood Musicfestival et, de 1998 à 2002, la direction musicale de la London Sinfonietta.
Il commence à composer à l’âge de 6 ans ; à 15 ans, il écrit sa première symphonie. C’est lui-même qui en dirige la création en 1968, Istvan Kertesz, le chef d’orchestre pressenti à l’origine étant tombé malade. La symphonie n°2 date de 1970, Knussen n’a alors que 18 ans. C’est à cette époque qu’il est remarqué par Benjamin Britten, le plus grand compositeur britannique du XXe siècle, son futur mentor. Les deux opéras pour enfants d’Oliver Knussen : « Where the wild things are » et « Higglety Pigglety Pop! » sont créés respectivement en 1980 et 1986, le concerto pour cor et orchestre, son opus n°28, est interprété pour la première fois au Japon en 1994, avec Barry Tuckwell au cor seul. Un an plus tard, Knussen réécrit sa partition. C’est cette version qu’ARTE diffuse ce soir.

Ferruccio Busoni a composé son « Rondeau arlequinesque» dans les années 1915-1916. A l’époque, le compositeur italien préparait une tournée américaine et arrangeait l’ébauche d’une pièce en un acte intitulée « Arlecchino ». Comme le Rondo, son opus 43, le « Nocturne Symphonique » est une évocation musicale d’un paysage nocturne qui contient encore des élans romantiques et mystiques.


Programme :
Ferruccio Busoni : Rondo Arlecchinesco
Ferruccio Busoni : Nocturne Symphonique
Oliver Knussen : Concerto pour cor et orchestre
Johannes Brahms : Symphonie n° 2

Acteur :

Jukka Harju
Matts Lillhannus

Direction musicale :

Oliver Knussen

Composition :

Oliver Knussen
Johannes Brahms
Ferruccio Busoni

Orchestre :

Finnish Radio Symphonie Orchestra

Pays :

Finlande
France

Année :

2018