Thomas Hengelbrock dirige Mozart et Mahler
Avec Piotr Anderszewski

Disponible du 22/02/2018 au 23/05/2018
Disponible en direct : Oui
Prochaine diffusion : jeudi 22 février à 19h55
Piotr Anderszewski interprète, sous la direction musicale de Thomas Hengelbrock, le Concerto pour piano n° 24 en do mineur de Mozart. Également au programme la Symphonie n° 5 de Gustav Mahler avec l'Orchestre du NDR de la Philharmonie de l'Elbe.

Le Concerto pour piano n° 24 est l'un des deux seuls concertos pour piano en mode mineur de Wolfgang Amadeus Mozart. Ecrite parallèlement à celle de l'opéra Les Noces de Figaro, sa partition originale comporte un nombre surprenant de modifications et de corrections. C'était là une façon de travailler tout à fait inhabituelle pour le compositeur autrichien. Cette œuvre représente un tournant chez Mozart, apparemment à la recherche d'un nouveau langage musical.
Le soliste de cette soirée, Piotr Anderszewski, est lui aussi dans une quête constante. Avec son jeu, le pianiste dévoile strate après strate, lit entre les lignes et trouve de nouvelles nuances. Il établit un lien entre lui-même et la musique de Mozart : " Je suis tiraillé entre un perfectionnisme dévorant et l'ineffable joie de jouer. Et la musique de Mozart est le meilleur moyen de résoudre ce paradoxe. " 

La Symphonie n° 5 de Gustav Mahler marque elle aussi une césure dans l'œuvre du compositeur qui invente un univers sonore bien plus rugueux que celui de ses quatre symphonies précédentes, univers qu'il s'attachera à façonner dans ses productions ultérieures. " La 5e est une œuvre maudite. Personne ne la comprend ", écrivit Mahler à l'occasion d'une représentation donnée à Hambourg en 1905. A l'époque, le " style entièrement inédit " de cette symphonie purement instrumentale avait désorienté le public hanséatique, mais pas seulement. 


Photo @ Benjamin Hüllenkremer


Générique

Direction musicale :

Thomas Hengelbrock

Orchestre :

NDR Elbphilharmonie Orchester

Soliste :

Piotr Anderszewski

Pays :

Allemagne

Année :

2018