Loading

Bande dessinée : bulles de précarité

Bande dessinée : bulles de précarité

En France, si la bande dessinée est un secteur prolifique, les auteurs ont bien du mal à vivre de leurs productions. Certains se prennent à rêver d'un statut qui se rapprocherait de l'intermittence et permettrait aux dessinateurs de "débrayer". C'est le cas de Ludovic Debeurme et Fanny Michaëlis, couple de bédéistes que nous avons rencontré.

Vous pourriez aimer aussi

BD : Goldorak, le retour du manga culte

Berlinale : "Ondine" de Christian Petzold

Christo, monumental et éphémère

Exposition : les quatre saisons de David Hockney

Cinéma : Freda, un film qui raconte Haïti

"Métal hurlant" : le retour d'un magazine culte

La maternité exposée dans toute sa complexité

"À mon bel amour" : une danse en quête de diversité

Les vidéos les plus vues sur ARTE

Libye, les centres de la honte

ARTE Journal

Édition du soir (15/10/2021)

Bonnes nouvelles de la planète

Comment préserver la nature

Le hamster d'Europe - La survie dans les champs

Les kéas de Nouvelle-Zélande

Des héros très discrets

Glam rock - Splendeur et décadence