Les concerts volants avec Alela Diane

11 min
Disponible du 03/08/2018 au 21/01/2020
Disponible en direct : oui
La folkeuse confirmée fera sonner ses douces ballades dans le cadre magique de l’Institut du Monde Arabe.

En plus de dix ans de carrière, la Californienne a réussi à élaborer un répertoire bouleversant, tout en finesse. La clef de son succès ? Un timbre chaleureux et envoûtant qui laisse difficilement indifférent.

Dès 2006, l’album “The Pirate's Gospel” et son titre éponyme font connaître la native de Nevada City. Seule avec sa guitare, Alela Diane y faisait vibrer des ballades habitées et sans chichi, fidèles à la tradition de l’americana.

Dans les années qui suivent cette réussite, les chansons de la jeune vocaliste se polissent, s’étoffent, pour devenir plus pop, perdant, dès “To be still” (2009), son charme « brut de décoffrage ». Toutefois, la vocaliste parvient à reconquérir ses fans en 2013 avec "About Farewell". Composé après une rupture amoureuse, cet opus dévoile des sonorités sobres, élégantes et profondes, moins rustiques que les titres de ses débuts, mais pas moins sincères.

Pour partir du bon pied dès 2018, la chanteuse a concocté un nouvel album autour de la maternité, "Cusp", dont deux titres ont déjà été dévoilés : "Ether and wood" et "Emigré". Le premier, dépouillé et apaisant, met à l’honneur sa voix magnétique, simplement soutenue par un piano, une guitare et une batterie. Le second, qui s’apparente à la folk rudimentaire de ses débuts, raconte la crise migratoire et la funeste destinée de nombreuses personnes qui fuient leur pays.

A l’occasion des concerts volants, Alela Diane dévoilera les nouveautés de ce dernier album dont la sortie est prévue pour février.

Concert capté le 22 janvier 2018 à l'Institut du Monde Arabe, Paris.

Photo © Véronique Fel


Production :

Artibella

Pays :

France

Année :

2018