Metropolis
Saint-Pétersbourg / Barthélémy Toguo / Eddie Izzard / Oum Kalsoum / Marina Abramovic

44 min
Disponible du 24/06/2018 au 21/09/2018
Disponible en direct : oui
Version françaiseVersion originale

Saint-Pétersbourg : la politique de Poutine y rencontre-t-elle des résistances ? - La Biennale de Berlin sous le signe du post-colonialisme - Visite de l'atelier parisien du sculpteur camerounais Barthélémy Toguo - L’humoriste Eddie Izzard dénonce Trump, le Brexit et la montée des nationalismes - Gros plan sur la chanteuse égyptienne Oum Kalsoum - L’artiste Marina Abramović surmonte ses peurs en public.

Saint-Pétersbourg

Les relations entre la Russie et l’Occident se sont tellement dégradées que certains parlent de nouvelle guerre froide, alors que démarre bientôt la Coupe du monde de football, qui devait à l’origine faire passer la Russie pour un pays ouvert sur le monde. Metropolis se rend à Saint-Pétersbourg, la ville la plus européanisée du géant russe, qui accueillera des matchs du championnat. L’orientation nationaliste de la politique de Poutine y rencontre-t-elle des résistances ?
La Biennale de Berlin 2018 sous le signe du post-colonialisme

Le mâle blanc semble avoir perdu le pouvoir, du moins dans l’art. Cette année, en effet, sous la direction de la commissaire d’exposition sud-africaine Gabi Ngcobo, la Biennale de Berlin s’inscrit dans l’air du temps : elle est très féminine et non-européenne. Depuis le succès mondial du film « Black Panther », le post-colonialisme imprègne la société.

Atelier : Barthélémy Toguo 

Que ce soit ses sculptures, ses peintures ou ses installations, les oeuvres engagées de Barthélémy Toguo font sensation. L'artiste camerounais le plus connu au monde a été nommé en 2016 pour le prestigieux Prix Marcel Duchamp. "Metropolis" lui rend visite dans son atelier parisien.

Théâtre : Eddie Izzard

L’acteur Eddie Izzard dénonce Trump, le Brexit et la montée des nationalismes. La star de l’humour anglais sillonne l’Europe pour faire tomber les barrières dans l’esprit des gens. Celui qui se voit comme un « homme lesbien » présente son nouveau spectacle, « Wunderbar », à Caen. Pile pour l’anniversaire du D-Day, célébré ici chaque année, et pour le deuxième anniversaire du Brexit. L’humoriste joue sa pièce trois fois de suite – d’abord en allemand, puis en anglais et en français.

Cinéma : « Looking for Oum Kalsoum »

Elle est aussi célèbre que la Callas : la chanteuse égyptienne Oum Kalsoum était une vraie star dans le monde arabe. Après sa mort en 1975, elle est devenue un mythe. Dans un long métrage, « Looking for Oum Kalthum », l’artiste iranienne Shirin Neshat tente de s’approcher de la grande dame. Une femme souveraine et déterminée à une époque de bouleversements majeurs.

Art : Marina Abramović et la peur

Marina Abramović souffre sous les yeux du public. Elle appuie là où ça fait mal et affronte ses peurs avec la radicalité et la constance qu’on lui connaît. Son exposition à la Bundeskunsthalle de Bonn montre qu’elle n’a rien perdu de son intransigeance depuis plus de cinquante ans. Abramović met ses peurs sur la place publique – et le public lui insuffle l’énergie dont elle a besoin pour les surmonter.


Pays :

Allemagne

Année :

2018
  • Bonus et extrait

Biennale de Berlin 2018, la nouvelle conscience de l’Afrique

7 min

Le sculpteur Barthélémy Toguo  œuvre pour plus d’humanité

5 min

Saint-Pétersbourg, ville de la résistance artistique

14 min

Marina Abramović et la peur

6 min

Le Britannique Eddie Izzard, fait tomber les barrières

5 min

" Looking for Oum Kalsoum ", approche la superstar arabe

6 min