ARTE Regards
Urgences : un secteur au bord de l’asphyxie

30 min
Disponible du 06/07/2018 au 03/10/2018
Disponible en direct : oui
Version françaiseVersion originale

En Allemagne, les urgences des hôpitaux sont débordées. Dans un cas sur deux, aucune intervention rapide n’est requise et les patients pourraient très bien être soignés dans un cabinet médical. Pour enrayer cette tendance, le centre hospitalier universitaire de Frankfurt-Höchst filtre dorénavant les demandes : les cas bénins sont redirigés vers des cabinets proches ou vers une permanence médicale.

En Allemagne, les urgences des hôpitaux sont débordées. Dans un cas sur deux, aucune intervention rapide n’est requise et les patients pourraient très bien être soignés dans un cabinet médical. Pour enrayer cette tendance, le centre hospitalier universitaire de Frankfurt-Höchst filtre dorénavant les demandes : les cas bénins sont redirigés vers des cabinets proches ou vers une permanence médicale. C’est ainsi le seul établissement hospitalier d’Allemagne proposant 24 heures sur 24 une solution de remplacement aux urgences, qui y enregistrent de ce fait une baisse de 30 % du nombre d’admissions. En Irlande, un système parallèle a également été instauré afin de soulager les urgentistes : des aides-soignants très qualifiés sont autorisés à prendre en charge les patients présentant des pathologies sans gravité et à leur prescrire des médicaments.


Pays :

Allemagne

Année :

2018