ARTE Regards - La Slovaquie après le meurtre d’un journaliste

Lecture automatique

À suivre

31 min
Disponible du 15/01/2020 au 14/04/2020
Version françaiseVersion originale
Découvrez l'offre VOD-DVD de la boutique ARTE

Depuis le 13 janvier se tient le procès des assassins du journaliste Ján Kuciak et de sa fiancée Martina Kušnírová. Parmi les quatre personnes sur le banc des accusés, on trouve Marian Kocner, homme d’affaires influent. Il avait été visé par les enquêtes de Ján Kuciak pour des opérations financières suspectes, dans un contexte plus global de corruption qui gangrène la Slovaquie.  

En février 2018, le jeune journaliste slovaque Ján Kuciak, qui enquêtait depuis des années sur la corruption dans les milieux politiques, policiers et judiciaires, était assassiné avec sa compagne Martina Kušnírová. L’affaire a fait grand bruit, occasionnant les plus importantes manifestations du pays depuis 1989 et la révolution de velours.

Pour Igor Kupec, militant du mouvement citoyen "Pour une Slovaquie honnête", descendre dans la rue représente le seul moyen de pression sur un gouvernement qui ne semble craindre que les émeutes populaires. Ce mouvement a effectivement réussi à faire tomber le Premier ministre Robert Fico et le ministre de l’Intérieur Robert Kalinák. Mais pour bien des opposants, il ne s’agit que de changements cosmétiques : ils exigent un gouvernement transparent et une enquête indépendante sur l’assassinat du journaliste. Martin Turcek, collègue et ami de Ján Kuciak, s’élève durement contre une corruption qui, à tous les niveaux, musèle les libertés, en premier lieu la liberté de la presse.


  • Pays :
    • Allemagne
  • Année :
    • 2018