Colette, l'insoumise

54 min
Disponible du 15/04/2019 au 28/04/2019
Sous-titrage malentendant
Découvrez l'offre VOD-DVD de la boutique ARTE

Avec une fantaisie très Belle Époque, ce documentaire retrace la vie libre et théâtrale de Colette, immense écrivaine et insatiable hédoniste.

"Regarde !", lui répétait la solaire Sido, sa mère, étouffante mais adorée. De son enfance campagnarde auprès de parents aimants et libres penseurs, elle a gardé le goût de la littérature, de l'anticonformisme et des plaisirs de la vie, célébrés tout au long de son œuvre. Née en 1873 à Saint-Sauveur, en Bourgogne, la jeune Gabrielle Colette grandit dans un vert paradis, qu'elle quittera à 18 ans, à cause de la ruine familiale. Ce traumatisme fondateur l'incitera à conquérir peu à peu son indépendance. Mariée très jeune à la nouvelle coqueluche parisienne, le sulfureux M. Willy, elle s'initie au fascinant demi-monde de la Belle Époque, fait ses débuts en littérature et perd quelques illusions. Son mari la trompe et exploite ses talents d'écrivaine dans la série des Claudine. Mais ce roi du marketing avant l'heure lui apprend aussi les vertus du scandale pour créer ce qu'on n'appelle pas encore le buzz. Le couple ira jusqu'à mettre en scène un ménage à trois avec l'actrice Polaire.

Prose sensuelle
De toute façon, cela fait longtemps que Colette partage ses amours entre les hommes et les femmes. Elle finit par quitter Willy, gagnant sa vie grâce au music-hall, "le métier de ceux qui n'en ont appris aucun", et à la littérature qui devient une seconde nature. Inventrice du "mentir-vrai" de l'autofiction, elle met sa vie en scène, conquérant sa liberté par les mots. De pantomimes déshabillées en romans prémonitoires, de ses frasques amoureuses avec Missy à ses passions pour les Jouvenel père et fils, ce documentaire retrace la fabuleuse trajectoire de l'écrivaine au regard de chat, infiniment vivante et libre. Irrigué de sa prose sensuelle et incisive, ce montage alerte de films muets et d'archives orchestre avec une extravagance digne de la Belle Époque les métamorphoses successives de la dame, malicieusement croquées par l'illustratrice Catel Muller. Colette sera la première femme à qui la France accordera des funérailles nationales tandis que l'Église lui refusera les obsèques religieuses pour "conduite inconvenante". Une sortie théâtrale, bien dans son style.


Réalisation :
Cécile DENJEAN
Pays :
France
Année :
2017