StreetphilosophyTout est à moi !

26 min
Disponible du 16/11/2018 au 16/11/2019
Sous-titrage malentendantVersion françaiseVersion originale
Découvrez l'offre VOD-DVD de la boutique ARTE

Faut-il s’affranchir de la propriété privée pour être libre ? "Streetphilosophy" explore notre relation paradoxale à la possession. Avec notamment le philosophe Christian Uhle, qui rappelle l’enjeu de la propriété immatérielle : à qui appartient une idée ?

Notre société entretient un rapport ambigu à la propriété privée. Si le châtelain allemand Bardia Khadjavi-Gontard considère ses terres comme une part inaliénable de son identité familiale, nombreux sont les jeunes à privilégier l’économie de partage. En nous affranchissant des lourdeurs de la propriété, serons-nous vraiment libres ? Pour le philosophe Christian Uhle, il faut faire la distinction entre une simple accumulation d’objets et un rapport plus habité aux choses. On peut posséder plus que des biens matériels : des liens sociaux, une bonne éducation ou des followers sur les réseaux sociaux. Sans oublier l’enjeu de la propriété immatérielle : à qui appartient une idée ?


  • Réalisation :
    • Simon Hufeisen
    • Thorsten Glotzmann
    • Annie Hofmann
  • Présentation :
    • Ronja von Rönne
  • Pays :
    • Allemagne
  • Année :
    • 2018