Metropolis
Vienne / Maryam Madjidi / Luciano Castelli / John Eliot Gardiner

44 min
Disponible du 06/05/2018 au 03/08/2018
Disponible en direct : oui
Version françaiseVersion originale

Entretien avec des artistes viennois, alors que des populistes participent au gouvernement du pays - Rencontre avec Maryam Madjidi, prix Goncourt du premier roman pour "Marx et la Poupée" - Le vélo peut-il sauver nos villes ? - Visite de l'atelier de l’artiste suisse Luciano Castelli - Gros plan sur le film "Otages à Entebbe" - Entretien avec le chef d’orchestre britannique John Eliot Gardiner.

Vienne
On associe généralement la capitale autrichienne au Burgtheater, à ses cafés et à ses valses. Cette métropole des paradoxes mêle à la fois style Empire et avant-garde, robes de bal et kiosques à saucisses, frénésie et tranquillité. Mais depuis le début de l’année, l’entrée des populistes de droite au gouvernement divise Vienne. Qu’en est-il dans les milieux culturels ?

Maryam Madjidi
Téhéran, 1980 : une étudiante sur le point d’accoucher se jette du deuxième étage pour échapper aux sbires de l’ayatollah Khomeyni. Le bébé qu’elle attendait est aujourd’hui écrivaine et habite Paris : Maryam Madjidi. C’est sur cette terrible scène que s’ouvre son roman autobiographique Marx et la poupée, Prix Goncourt du premier roman, qui vient de paraître en Allemagne.

Le vélo peut-il sauver nos villes ?
Depuis des années, New York, Copenhague et Oslo œuvrent à un réaménagement urbain pour inciter les automobilistes à enfourcher la bicyclette. Une exposition au Musée allemand de l’architecture de Francfort en dévoile les multiples avantages : une ville plus agréable, plus respirable et plus humaine.

Luciano Castelli
Rencontre avec cet artiste suisse touche-à-tout, à la fois peintre, vidéaste, performeur et ex-chanteur d’un groupe punk. Célèbre pour se mettre lui-même en scène dans des œuvres où il se réinvente constamment, il a débuté sa série "Revolving Paintings" à la fin des années 1980 à Paris. Metropolis lui rend visite dans son atelier zurichois.

7 jours à Entebbe
Le film de José Padilha revient sur le détournement d’un avion d’Air France par des terroristes allemands et palestiniens en 1976 : les pirates de l’air avaient gardé en otage les passagers israéliens et libéré les non-juifs, un "tri" qui avait profondément choqué l’opinion publique.

Sir John Eliot Gardiner
Le chef d'orchestre, qui vient de fêter ses 75 ans, est le spécialiste de la musique baroque par excellence – Bach, Haendel et Monteverdi. Peu de gens savent qu’il possède aussi une ferme biologique. Rencontre au cœur du Dorset anglais, dans ses étables, en toute intimité.


Pays :

Allemagne

Année :

2018
  • Bonus et extrait

Vienne, entre ouverture sur le monde et droitisation

13 min

Luciano Castelli, une excentricité toute maîtrisée

6 min

La reconquête de la métropole par le vélo

6 min

" 7 jours à Entebbe " Le film revient sur le détournement d’un avion

6 min

En visite chez Sir John Eliot Gardiner

6 min

Maryam Madjidi, prix Goncourt du premier roman

6 min