Squadra criminale - Saison 2 (9/12)

47 min
Sous-titresSous-titrage malentendantVersion françaiseVersion originale
Ce programme est disponible en vidéo à la demande ou DVD.

Capitaine ultrasensible de la brigade criminelle de Turin, la belle Valeria Ferro revient pour une nouvelle salve d'âpres enquêtes en deux parties, dévoilant un autre visage de l'Italie d'aujourd'hui. Épisode 9 : Emanuele Sarti, professeur de mathématiques, est retrouvé mort dans un tunnel. Sur les murs sont inscrites des formules mathématiques...

Emanuele Sarti, professeur de mathématiques, est retrouvé mort dans un tunnel. Sur les murs, des formules mathématiques sont inscrites. Boris, le sans-abri qui vit là, en est-il l’auteur ? Celui-ci pourrait-il être le frère d’Emanuele, un ancien professeur lui aussi, disparu il y a dix ans ? Son ex-épouse, qui s’est depuis remariée avec Emanuele, en est persuadée. Interrogé, Boris raconte que, accusé de viol par l’une de ses élèves, il a préféré s’enfuir et tout abandonner plutôt que d'affronter sa famille. Selon lui, son frère aurait monté ce complot avec l’étudiante. Pour autant, Boris nie toute implication dans le meurtre d’Emanuele, avec qui il n’avait plus de contact depuis des années. Les policiers se concentrent sur l’importante somme d’argent que la victime avait retirée avant de mourir et qui n’a toujours pas été retrouvée. De son côté, Valeria poursuit l’enquête sur la mort de son père et découvre une trace de sang sur le lieu du crime.

Faux-semblants
Déroulées en deux temps, les enquêtes de Valeria Ferro et de son attachante garde rapprochée masculine délivrent à petites touches réalistes une âpre chronique de l'Italie contemporaine. C'est surtout au cœur de la famille que cette collection policière efficace débusque les faux-semblants et le mal-être de la société tout entière. Miriam Leone campe avec force cette jeune capitaine à fleur de peau, aux intuitions fulgurantes et aux méthodes peu orthodoxes, qui puise son empathie pour la souffrance d'autrui à la source d'un passé traumatique.


  • Réalisation :
    • Giuseppe Gagliardi
  • Scénario :
    • Claudio Corbucci
    • Peppe Fiore
    • Stefano Grasso
  • Production :
    • RAI Fiction
    • Fremantlemedia Italia
  • Producteur/-trice :
    • Claudio Corbucci
    • Anouk Andaloro
    • Michele Zatta
    • Lorenzo Mieli
  • Image :
    • Ferran Paredes Rubio
    • Riccardo Topazio
  • Montage :
    • Davide Miele
    • Davide Mazzan
  • Musique :
    • Corrado Carosio
    • Pierangelo Fornaro
  • Avec :
    • Miriam Leone (Valeria Ferro)
    • Matteo Martari (Andrea Russo)
    • Monica Guerritore (Lucia Ferro)
    • Thomas Trabacchi (Giorgio Lombardi)
    • Riccardo Lombardo (Gerardo Mattei)
    • Luca Terracciano (Luca Rinaldi)
    • Gigio Albertini (Giulio Ferro)
    • Davide Iacopini (Giacomo Ferro)
    • Viola Sartoretto (Michela)
    • Crystal Deglaudi (Costanza)
    • Ugo Marino (Emanuele Sarti)
    • Tommaso Ragno (Boris)
    • Cristina Pasino (Maria Sole)
    • Aleph Viola (Alessio)
    • Davide Lorino (Mirko)
    • Irene Kivaste (Irina)
    • Paola Lavini (Tiziana)
  • Costumes :
    • Carola Fenocchio
  • Décors de film :
    • Maurizio Zecchin
  • Chargé(e) de programme :
    • Virginia Padilla
  • Pays :
    • Italie
  • Année :
    • 2015