"Faust" de Charles Gounod
Depuis l'opéra national de Lettonie

170 min.
Disponible : 22/11/2017 au 21/05/2018
Dans cette version de Faust de Charles Gounod, inspirée par la fameuse « tragédie » de Goethe, l'esthétique gothique flamboyante rencontre la technique du cinéma muet de l'expressionnisme allemand. Avec un excellent casting, Aik Karapetian met en scène l'un des opéras les plus populaires du répertoire qui, en 2016, a reçu à juste titre le Grand Prix de la Musique de Lettonie.
Le docteur Faust a l’impression d’avoir gâché sa vie. Surgit alors le mystérieux Méphistophélès qui promet au scientifique vieillissant de réaliser tous ses vœux, en échange de son âme. Tant qu’il vivra, Méphistophélès restera à son service. Faust hésite mais, séduit par l’image de la belle Marguerite que Méphistophélès fait apparaître, accepte le marché sans savoir ce à quoi il s’engage.
Aik Karapetian a réuni à Riga un ensemble de haut vol pour sa mise en scène du Faust de Gounod. Marina Rebeka, Benjamin Bernheim et Andreas Bauer seront accompagnés par le chœur et l’orchestre de l’Opéra National de Lettonie dirigés par Tadeusz Wojciechowski.
Faust et Roméo et Juliette figurent parmi les compositions les plus connues de Charles Gounod. Ces deux œuvres continuent d’être reprises dans le monde entier. Créé en 1859 à Paris, l’opéra Faust aura été mis en scène dans la capitale française plus de 2 000 fois jusqu'en 1934. En Allemagne, par respect pour l’œuvre initiale de Goethe, il a longtemps été interprété sous le titre de "Margarethe". Un critique new-yorkais a même rebaptisé le célèbre opéra Met en Faustspielhaus. C’est d’ailleurs avec le Faust de Gounod que s’ouvrit, en 1883, la première saison du Metropolitan Opera de New York.

Générique

Acteur :

Valdis Jansons (Valentin)
Benjamin Bernheim (Faust)
Marina Rebeka (Marguerite)
Andreas Bauer (Méphistophélès)

Direction musicale :

Tadeusz Wojciechowski

Costumes :

Kristīne Pasternaka

Composition :

Charles Gounod

Scénographie :

Kristaps Skulte

Livret :

Jules Barbier, Michel Carré

Lumière :

A.J. Weissbard

Mise en scène :

Aik Karapetian

Pays :

Lettonie

Année :

2017