"Miranda" d'après Henry Purcell à l'Opéra Comique

102 min.
Disponible : 30/09/2017 au 29/03/2018
Après Bach à Aix-en-Provence, c’est au tour de Purcell d’être réinventé par le duo Katie Mitchell- Raphaël Pichon. Le binôme s’est ici associé à la librettiste Cordelia Lynn pour éclairer l’œuvre du compositeur britannique sous un tout nouveau jour. 
La thématique du deuil est au cœur de "Miranda". Ce thème cher à Katie Mitchell s’illustre ici par une famille frappée par le décès de Miranda - fille, mère et épouse. Le jour de ses obsèques, la famille de Miranda se retrouve et convoque ses souvenirs, se rappelle la femme qu’elle était. Jusqu'au moment où tout bascule...
L’action de cet opéra se passe en Angleterre, de nos jours. Bien qu’ancrée dans une réalité contemporaine, ce sont les figures de Henry Purcell et de William Shakespeare que l’on peut voir planer tout au long de la représentation. "Miranda" emprunte en effet autant à "Didon et Enée" pour sa musique qu’à "La Tempête" pour sa dramaturgie. Une manière de souligner l’atemporalité de ces deux mastodontes de la culture britannique.
En ce qui concerne l’interprétation, c’est l’Ensemble Pygmalion que nous retrouvons dans la fosse de l’Opéra Comique, sous la direction de Raphaël Pichon. Sur scène, Kate Lindsey dans le rôle-titre mais aussi Katherine Watson, Allan Clayton, Marc Mauillon, Henry Waddington et Aksel Rykkvin évoluent dans une mise en scène signée Katie Mitchell.
Opéra capté le 29 septembre 2017 à l’Opéra Comique, Paris.
Photo © Pierre Grosbois 

Générique

Production :

FRA Productions

Acteur :

Kate Lindsey
Katherine Watson

Auteur :

Cordelia Lynn

Direction musicale :

Raphaël Pichon

Chorégraphie :

Joseph Alford

Mise en scène :

Katie Mitchell

Orchestre :

Ensemble Pygmalion

Pays :

France

Année :

2017