Snapshots : J.C. Satàn à La Maroquinerie
Lies, Complex Situation

8 min
Disponible du 12/04/2018 au 11/04/2019
Disponible en direct : oui

Guitares électriques, batteries en furie, distorsions et transpiration : voici quelques-uns des ingrédients nécessaires à l'invocation de J.C. Satàn. Une fois convoqué, le quatuor emporte tout sur son passage, dans un grand maelstrom de musique garage. Toujours partants ? Commencez à psalmodier...

Avec aujourd'hui cinq albums à son actif, on reconnaît J.C. Satàn à son son acéré et noisy. Du gros bruit qui n'a pourtant rien de brouillon. Le style rêche et sauvage des cinq bordelais  permet à leur rock garage de s'évader complètement, de s'affranchir des règles et des clichés. J.C. Satàn ajoute à cela des influences noisey-pop et démontre une maîtrise totale des mélodies addictives : c'est simple, impossible de résister à la tentation. 

Particulièrement efficace en studio, c'est pourtant sur scène que le génie de J.C. Satàn est le plus frappant : les guitares électrisent, la batterie et la basse possèdent dans une grande messe noire qui n'a rien de lugubre. Démonstration avec ce concert à La Maroquinerie où le quintet vient défendre son tout nouvel opus : "Centaur Desire", publié il y a quelques jours à peine sur le label Born Bad Records.

Concert capté le 11 avril 2018 à La Maroquinerie, Paris.


Production :

La Blogothèque

Pays :

France

Année :

2017