Snapshots : Jacob Banks au Pop-Up du Label
Unholy War, Chainsmoking

8 min.
Disponible : 16/10/2017 au 15/04/2018
La soul de Jacob Banks est nourrie d'influences vintage et africaines. Un métissage sûrement dû à son parcours personnel : Jacob est né au Nigéria puis s'est installé en Angleterre pendant son adolescence. Cette hybridité donne à la musique du soulman un caractère autant épique que chaleureux. Ajoutez à ceci des textes très personnels et vous obtenez de véritables tubes.
Jacob Banks n'a pas encore publié d'album. Sa discographie compte en revanche trois EP, tous très bien reçus par le public et la critique : "The Monologue" (2013), "The Paradox" (2015) et "The Boy who Cried Freedom" (2017). Le britannique peut aussi ajouter à son CV des collaborations avec Rudimental, Sam Smith, Avelino et Uppermost et peut se vanter d'avoir assuré les premières parties d'Alicia Keys et d'Emeli Sandé. Pas mal du tout !
Jacob Banks s'est pourtant mis à la musique sur le tard. En effet, c'est à vingt ans seulement que le jeune homme se lance dans l'apprentissage de la guitare et dans l'écriture. Un côté autodidacte qui explique en partie le côté brut de décoffrage - et terriblement sincère - de ses compositions.
Concert capté le 14 octobre 2017 au Pop-Up du Label, Paris.

Générique

Production :

La Blogothèque

Pays :

France

Année :

2017

En direct sur ARTE Concert