Snapshots : Gary Numan au Trabendo
Mercy, My name is ruin

12 min.
Disponible : 21/10/2017 au 20/10/2018
Nine Inch Nails, Marylin Manson, Depeche Mode… Tous se prévalent de l’héritage de Gary Numan. Figure incontournable de la new wave depuis la fin des 70's, le britannique déploie un univers sombre, à la frontière de la synthpop et du rock industriel. Toujours actif aujourd’hui, le chanteur et claviériste n'a rien perdu de sa superbe. Démonstration au Trabendo.
C'est au sein du groupe new wave Tubeway Army que Gary Numan se fait connaître. Propulsé sur le devant de la scène grâce au tube "Are 'Friends' Electric?", Numan dissout pourtant le groupe en 1979 pour s'offrir une carrière solo. Grand bien lui a pris : l'album "The Pleasure Principle" et surtout le morceau "Cars" rencontrent un énorme succès. Presque quarante ans plus tard, le britannique publie un vingt-et-unième opus baptisé "Savage (songs from a broken world)". Entre ces deux albums, le style de Gary Numan a bien sûr évolué : la new wave des débuts a laissé place aux sonorités plus dures du rock industriel. Ces expérimentations soniques valent à Gary Numan une place à part dans le petit monde des musiques électroniques.
Concert capté le 20 octobre 2017 au Trabendo, Paris.

Générique

Production :

La Blogothèque

Pays :

France

Année :

2017

En direct sur ARTE Concert