Snapshots : Micah P. Hinson au Point Ephémère
Oh Spaceman, The Darling

8 min.
Disponible : 17/10/2017 au 16/10/2018
Le Tennessee (où il est né) et le Texas (où il a grandi) alimentent l'écriture de Micah P. Hinson. L'américain nous plonge ainsi à chaque chanson dans un Western mélancolique, aux paroles désabusées et aux mélodies douces-amères. Pour Micah P. Hinson, la musique a toujours été une échappatoire aussi bien contre l'ennui que contre l'angoisse.
La discographie de Micah P. Hinson est particulièrement dense. Elle a débuté en 2004 avec "Micah P. Hinson and the Gospel of Progress" et culmine aujourd’hui avec "The Holy Strangers", publié cette année chez Full Time Hobby. Ce dernier album est qualifié par Hinson lui-même d'opéra folk moderne. Le songwriter nous y raconte la vie d'une famille faisant face à la guerre. L'occasion de nous envelopper de ballades intemporelles, menées par une voix éraillée et elle aussi sans âge.
Entre folk et country, la musique de Micah P. Hinson rappelle celle de Johnny Cash, de Hank Williams, de Bob Dylan... Un style qui fleure bon le Sud des Etats-Unis grâce à l'utilisation du banjo et de la scie musicale notamment. On ne peut pas pour autant taxer le musicien de faire dans le folklorique, ses compositions étant toutes extrêmement personnelles.
Concert capté le 16 octobre 2017 au Point Ephémère, Paris.

Générique

Production :

La Blogothèque

Pays :

France

Année :

2017

En direct sur ARTE Concert