ARTE Regards
Citoyens du Reich

3 min.
Disponible du 22/01/2018 au 21/02/2018
Prochaine diffusion : lundi 22 janvier à 13h00
Version françaiseVersion originale
Thèses révisionnistes, mépris des lois fédérales et usage d’une monnaie alternative... : les 15.000 "Reichsbürger" (en nombre croissant, notamment grâce à Internet) estiment que la République fédérale d'Allemagne est un régime d’occupation imposé par les Alliés à l’issue de la Seconde Guerre mondiale... Enquête sur ces organisations qui défient la démocratie allemande.

Passeport à l’appui, Joachim Widera se déclare citoyen de l’Empire allemand – ou Deuxième Reich. Pour lui, la République fédérale d'Allemagne n’est pas un État légitime, mais un régime d’occupation imposé par les Alliés à l’issue de la Seconde Guerre mondiale : le régime d’avant-guerre n’a jamais cessé d’exister. Fort de cette conviction, il a fondé son propre parti, Die Deutsche Zukunft ("l’Avenir allemand"), qui se revendique d’une droite libérale défiant la démocratie allemande. Longtemps, ses partisans étaient perçus comme une poignée d’illuminés inoffensifs – jusqu’à ce que l’un d’entre eux abatte un policier en octobre 2016. Depuis, les 15 000 "Reichsbürger" – en nombre croissant, notamment grâce à Internet – sont étroitement surveillés. Thèses révisionnistes, mépris des lois fédérales ou usage d’une monnaie alternative… : ces organisations ont également leur pendant en France. Issu du mouvement complotiste, Éric Fiorile a ainsi appelé à un "coup d’État citoyen", dénonçant l’illégitimité de la République française suite au référendum de 2005.


Générique

Pays :

Allemagne

Année :

2018