Pause photographique Olivier Roller3 - Bernard-Henri Levy

7 min

Disponible jusqu'au 17/01/2025

Après 10 ans d’hésitation, Olivier Roller se décide enfin à photographier le fameux BHL. Il ne le regrettera pas. La stratégie photographique de Roller est de toujours déstabiliser "son modèle" ou de le mettre dans une zone d'inconfort qui n'est pas étrangère à la qualité et la singularité de ses portraits.

Producteur/-trice

Arte France Developpement

Pays

France

Année

2017

Vous pourriez aimer aussi

Regarder Pause photographique Olivier Roller 1- Jeanne Moreau 5 min Voir le programme

Pause photographique Olivier Roller

1- Jeanne Moreau

Regarder Pause photographique Olivier Roller 2 - Elie Wiesel 5 min Voir le programme

Pause photographique Olivier Roller

2 - Elie Wiesel

Regarder Pause photographique Olivier Roller 4 - Fashion 6 min Voir le programme

Pause photographique Olivier Roller

4 - Fashion

Regarder Pause photographique Olivier Roller 5 - Dominique Blanc 4 min Voir le programme

Pause photographique Olivier Roller

5 - Dominique Blanc

Regarder Pause photographique Olivier Roller 6 - Le duel 6 min Voir le programme

Pause photographique Olivier Roller

6 - Le duel

Regarder Pause photographique Olivier Roller 7 - Les financiers 9 min Voir le programme

Pause photographique Olivier Roller

7 - Les financiers

Les vidéos les plus vues sur ARTE

Regarder Le dessous des cartes - L'essentiel Nouvelle-Calédonie : la révolte des indépendantistes 4 min Voir le programme

Le dessous des cartes - L'essentiel

Nouvelle-Calédonie : la révolte des indépendantistes

Regarder Voyage au coeur de nos forêts Sous les arbres, la vie 44 min Voir le programme

Voyage au coeur de nos forêts

Sous les arbres, la vie

Regarder Bouchon Série

Bouchon

Regarder Le dessous des cartes - L'essentiel Ukraine : la Russie reprend la main ? 4 min Voir le programme

Le dessous des cartes - L'essentiel

Ukraine : la Russie reprend la main ?

Regarder Cannes 2024 : Judith Godrèche et #MeToo 6 min Voir le programme

Cannes 2024 : Judith Godrèche et #MeToo