Cinéma - Films - 88 Min.

Comment (re)voir ce programme

Diffusion : mercredi 27 septembre à 20h55

Disponible en direct : oui

En ligne du 27 septembre au 04 octobre 2017

VOD-DVD

Ce programme n’est pas disponible en vidéo à la demande ou DVD.

Quand un souper aux chandelles décide du sort de la nation… Un duel au sommet et à fleurets mouchetés entre Fouché et Talleyrand, incarnés par Claude Brasseur et Claude Rich, disparu cet été.

Trois semaines après Waterloo, le peuple de France gronde sous les fenêtres des puissants : Napoléon a perdu, le pays n'a plus de dirigeant. En ce 7 juillet 1815, un souper aux chandelles doit décider du sort de la nation. Talleyrand, le ministre des Affaires étrangères, reçoit Fouché, ministre de la Police. Entre le fin stratège, rompu à toutes les manœuvres pour servir ses propres intérêts et le favori du peuple et coupeur de tête de Louis XVI, le huis clos sous tension devient le théâtre d'une joute verbale où le raffinement le dispute à la cruauté. Talleyrand défend le retour de la monarchie, Fouché préfère Napoléon II. Qui va l'emporter ?

Le pouvoir à tout prix

Que se passe-t-il lorsque deux esprits fins, doués de génie politique, et capables de toutes les trahisons se font face, pour un "dialogue" aux conséquences historiques ? Une "battle" – comme on dirait aujourd'hui – de niveau stratosphérique, un "clash" des plus explosifs où les bons mots fusent et les révélations abondent. Édouard Molinaro a pris un plaisir royal à adapter la pièce de Jean-Claude Brisville où trônaient déjà Claude Rich et Claude Brasseur dans des compositions à la fois truculentes et vipérines. Lumières et décors luxueux, mise en scène d'une rare sobriété servent ce duel sulfureux entre deux accros à une drogue souvent létale : le pouvoir. Le rôle de Talleyrand valut un César à Claude Rich, disparu le 20 juillet dernier, à qui ARTE rend hommage.

Générique
  • Réalisation : Edouard Molinaro
  • Avec :Claude Brasseur
    Claude Rich
  • Pays :France
  • Année :1992
  • Origine :ARTE F
Commentaires (0)

Bonus et extrait