Pianistes virtuoses de la main gauche

Extrait (2 min)
Version françaiseVersion originale
Découvrez l'offre VOD-DVD de la boutique ARTE

Après avoir perdu son bras droit pendant le premier conflit mondial, le pianiste autrichien Paul Wittgenstein refuse de renoncer à son art. À sa demande, plusieurs compositeurs, dont Ravel, Prokofiev ou Britten composent alors des pièces destinées à être jouées uniquement de la main gauche. Des compositions d’une grande virtuosité.

Le piano est un instrument qui se joue avec les deux mains. Dès le XIXe siècle pourtant, plusieurs compositeurs ont expérimenté des pièces conçues exclusivement pour la main gauche – traditionnellement plus "faible" car moins exercée que la droite. De simple exercice, cette pratique devient très concrète avec les ravages croissants de la guerre : après avoir perdu son bras droit pendant le premier conflit mondial, le pianiste autrichien Paul Wittgenstein (frère du philosophe Ludwig Wittgenstein) refuse de renoncer à son art. À sa demande, plusieurs compositeurs, dont Ravel, Prokofiev ou Britten composent alors des pièces destinées à être jouées uniquement de la main gauche. Des compositions d’une grande virtuosité, dont l’interprétation reste aujourd’hui un défi. À travers l’histoire de cet interprète, ainsi que d’autres pianistes comme Leon Fleisher ou Antoine Rebstein, eux aussi forcés un temps de jouer d’une seule main, on explore les spécificités de cet exercice subtil et complexe. Ou comment la contrainte devient un extraordinaire moteur de création artistique.


  • Réalisation :
    • Natascha Pflaumbaum
  • Pays :
    • Allemagne
  • Année :
    • 2018