La prunelle de mes yeux

83 min
AudiodescriptionSous-titrage malentendant
Ce programme est disponible en vidéo à la demande ou DVD.
Un jeune homme un peu badin se fait passer pour non-voyant auprès de sa voisine aveugle... Après "La famille Wolberg" et "Tirez la langue mademoiselle", Axelle Ropert signe ici une rafraîchissante comédie romantique, emmenée par la pétillante Mélanie Bernier et l'épatant Bastien Bouillon.

Un jour, Élise, une jeune aveugle, rencontre son voisin Théo dans l'ascenseur d’un immeuble parisien. Elle est férue de piano et partage son quotidien avec sa sœur Marina. Lui tente avec son frère Léandro de percer dans le très obscur milieu du rebetiko, un style musical traditionnel grec. Malgré leur passion commune pour la musique, Élise et Théo se détestent dès leur première rencontre. Par pure provocation et péché d’orgueil, le garçon décide de lui jouer un mauvais tour en se prétendant non-voyant. Dans la peau d’un aveugle, Théo dépasse ses préjugés et découvre une femme d’une sensibilité insoupçonnée. Les deux jeunes gens se croisent régulièrement et Théo s’enlise progressivement dans son mensonge. L’absurdité de la situation va peu à peu les rapprocher… mais à quel prix ?

Joyeux manège
Après un drame familial (La famille Wolberg en 2009) et un mélo amoureux (Tirez la langue mademoiselle en 2013), Axelle Ropert signe ici une rafraîchissante comédie romantique. Mettant savamment en scène la relation chien-chat des deux personnages, elle alterne les scènes burlesques, jouant habilement sur le handicap et les moments d’émotion. Dans ce joyeux manège chamailleries/attirance mutuelle, l’ascenseur de l’immeuble catalyse les passes d’armes entre les deux protagonistes. Mélanie Bernier navigue avec brio du drame à la comédie, sous les yeux de Bastien Bouillon, surprenant dans son rôle de dandy parisien, un brin méprisant et nonchalant. Leur duo n’éclipse en rien leurs partenaires, notamment les jeunes Antonin Fresson et Chloé Pastor – étonnants frère et sœur des héros – ou encore Thierry Gibault, dans le rôle hilarant du conseiller à Pôle emploi de Théo. Une comédie terriblement attachante sur la pudeur des sentiments et l’acceptation de l’autre dans sa différence.


Réalisation :

Axelle Ropert

Scénario :

Axelle Ropert

Production :

Les Films Pelléas
ARTE F

Producteur/-trice :

David Thion
Philippe Martin

Image :

Sébastien Buchmann

Montage :

François Quiqueré

Musique :

Benjamin Esdraffo

Avec :

Mélanie Bernier
Bastien Bouillon
Antonin Fresson
Chloé Astor
Swann Arlaud
Laurent Mothe

Pays :

France

Année :

2015