Turbonegro au Cabaret Vert

64 min.
Disponible : 25/09/2017 au 24/08/2018
Entre départs et arrivées, changement de noms, de look et bagarres en tout genre, Turbonegro est loin de faire dans la dentelle.
Au début de la formation, le patronyme Turbonegro regroupe les six Norvégiens Happy-Tom, Vegard Heskestad - noyau dur de la formation et ex-membres de De Dype -, Pål Bottger Kjærnes, Rune Grønn, Pål Erik Carlin et Tor-Kristian "TK" Jensen. Les musiciens décident en 1988 à Olso de créer un groupe de Punk Hardcore et entament rapidement l’enregistrement d’un premier EP “Turboloid”, puis d’un premier album “Hot Cars and Spent Contraceptive”. Ils en profitent pour commencer leur activité scénique sur une tournée aux Etats-Unies dès 1989 qui, malheureusement pour les garçons, sera désastreuse du fait de nombreuses bagarres.
Le chanteur Pål Erik Carlin quitte la formation et se voit remplacer une première fois par Harald Fossberg puis une seconde fois par Hank von Helvete, qui deviendra frontman de Turbonegro. Les Turbonegro en profitent pour changer de nom - la consonance raciste de celui-ci est sujette à controverses - et optent pour Stierkampf. Finalement, quelques années plus tard, le groupe décide de reprendre son nom de scène Turbonegro. Il sort ensuite un deuxième album et adopte un look très noir : les musiciens se peignent entièrement le visage en noir et... portent des petits chapeaux sur la tête… Mais ce look ne plaisant pas à leur public, les Turbonegro se refont une beauté - avec des changements de line-up en prime - et adoptent le combo rouge à lèvres et jeans moulants.
À l’aide de son mélange de punk rock et de glam rock californien, Turbonegro va finalement connaître le succès. Les Norvégiens décident de donner le nom de “death punk” à leur musique. Les paroles crues et plus que douteuses participent à leur notoriété grandissante.. C’est que parmi les morceaux phares du groupe on peut citer quelques noms plus qu'évocateurs : “Rendez-vous with Anus” ou “I Got Erection”. Vous voyez le genre ! Qui plus est, les Norvégiens de Turbonegro sont bien connus pour “mettre le bordel” sur scène. Pour preuve, découvez leur passage au Cabaret Vert.
Concert capté le 25 août 2017 au Cabaret Vert, Charleville-Mézières.
Photo © Gwendal Le Flem

Générique

Production :

Neutra

Pays :

France

Année :

2017

En direct sur ARTE Concert

Bonus et extrait

Turbonegro - (All my friends are dead)

4 min