Totó la Momposina au musée du quai Branly – Jacques Chirac

94 min.
Disponible : 14/06/2017 au 10/12/2017
D’origine afro-indienne, la cantadora est très bien placée pour représenter un genre musicale qui synthétise les influences des trois peuples qui façonné la Colombie actuelle : indigène, africaine et espagnole. 
Sur des sonorités entre folklore et modernité, Totó la Momposina répand son timbre puissant avec une grâce lancinante. Aussi troublantes que dansantes, ses chansons oscillent entre l’allégresse, la mélancolie et le surnaturel : l’envoûtante « El Pescador », tiré de La candela viva (1993) est habité par le spectre de la danse et de la transe, tandis que « Yo me llamo Cumbia », de l’album La Bodega (2010), dévoile une nostalgie déchirante.
Parisienne de coeur, Totó la Momposina débarque pour la première fois dans la capitale en 1979, pour fuir le régime colombien, mais choisi d’y rester trois ans plus tard après avoir enregistré un premier disque. Ce n’est donc pas un hasard si la diva célèbre ses cinquante ans de carrière au musée du quai Branly - Jacques Chirac. Armée de ses rythmes effrénés, elle promet d’embraser la scène, qu’elle partage pour cette occasion avec sa fille et sa petite fille. La preuve que la tradition de la cumbia ne se perd pas.

Générique

Production :

RUN Productions

Pays :

France

Année :

2017

En direct sur ARTE Concert