Comment (re)voir ce programme

Disponible en direct : oui

En ligne du 17 juillet 2017 au 16 juillet 2018

VOD-DVD

Ce programme n’est pas disponible en vidéo à la demande ou DVD.

Après les Transmusicales de Rennes, c’est au tour des Suds à Arles de succomber à Niño de Elche. Cet andalou prend un malin plaisir à malaxer son héritage flamenco. Il fusionne en effet cette musique tricentenaire avec des influences contemporaines venues du krautrock, du rock industriel ou de la new-wave. En cela, le flamenco est ici autant malmené qu’il est aimé.

Francisco Contreras Molina officie sous le pseudonyme de Niño de Elche depuis 2008. En neuf ans, l’espagnol s’est créé un univers unique où le cante jondo côtoie les boites à rythmes et les guitares électriques. Côté textes, Niño de Elche pioche dans les écrits de Bernardo Santos, Antonio Orihuela, Inma Luna … une poésie ibérique revisitée et traversée d’onomatopées, de bruits syncopés. Vous l’aurez compris : la démarche de Niño de Elche est hautement expérimentale. Un caractère jusqu’auboutiste qui n’est pas sans rappeler Enrique Morente, grande figure du flamenco contemporain autant décriée qu’adulée.

Aux Suds à Arles, Niño de Elche est accompagné de Raul Cantizano à la guitare et de Dario Del Moral au clavier et à la basse. Nous avons profité du passage du trio dans la « Petite Rome des Gaules » pour l’inviter à participer à une session privée. En voici le résultat… étonnant, forcément !

Session captée en juillet 2017 au Suds à Arles.

Photo © Stéphane Barbier

Générique
  • Pays :France
  • Année :2017
Commentaires (0)