Anatole Liadov | Kikimora

9 min.
Disponible : 13/10/2017 au 07/09/2018
Sous la baguette d'Andrés Orozco-Estrada, le Frankfurt Radio Symphony interprète Kikimora d’Anatole Liadov.
Pour créer Kikimora en 1909, le compositeur russe s’inspire d’une antique déesse slave de la terre, qui est considérée comme un esprit démoniaque depuis la christianisation.
La partition est précédée d’une citation des Dits du peuple russe d’Ivan Sakharov, décrivant Kikimora comme une créature importune et dangereuse qui vit chez un magicien dans les montagnes. Tandis que Kikimora est étendue dans un berceau de cristal, le chat du magicien lui conte des histoires merveilleuses pour l’aider à tromper l’ennui. Au bout de sept ans, Kikimora a bien grandi et s’agite du matin au soir sans jamais s’arrêter de frapper, de siffler ni de grogner. Puis, du soir au matin, la créature file une étoupe de chanvre avant de tisser son ouvrage avec des fils de soie. Malveillante, Kikimora exprime bruyamment sa fureur envers le monde entier.

Générique

Pays :

Allemagne

Année :

2017

En direct sur ARTE Concert