Lucio Silla au Théâtre Royal de La Monnaie

177 min.
Disponible : 13/11/2017 au 09/05/2018
Le monarque romain Lucio Silla s’est octroyé tous les pouvoirs en prenant soin d’écarter ses opposants. Pour conquérir Guinia, il va jusqu’à tuer le père et exilé son bien-aimé Cecilio – que la jeune femme croit d’abord mort. Désespérée, elle tente de mettre fin à ses jours, mais aidé de Cinna, Cecilio vient l’en empêcher. Leur amour résistera-t-il à la turpitude de Lucio ? 
Lucio Silla est le chef d’œuvre d’un génie. Sans doute inspiré de ses propres tourments d’adolescent, Mozart compose ce drame amoureux et politique à seize ans seulement. C’est son dernier opérasseria, après « Mitridate » et « Ascanio in Alba ». Bien qu’imprégnée par le style baroque où se succèdent airs et récitatifs,  la musique laisse davantage de place aux duos et au chœur. La partition n’en reste pas moins légère et d’une grâce infinie.
Le protagoniste imaginé par Mozart n’est pas sans rappeler par exempleTitus dans La Clémence de Titus, autre héros du compositeur. Silla fait preuve d’une grandeur d’âme hors du commun au moment de châtier ses ennemis tombés sous son joug. Un retournement de situation inattendu. Sa quête d’amour impossible au milieu des complots le conduira à abdiquer son pouvoir et à pardonner toutes les offenses.
Pour cette production au Theâtre de la Monnaie, le metteur en scène allemand Tobias Kratzer a choisi un décor contemporain et sombre, loin de la Rome antique, pour faire ressortir la dimension universelle des relations entre les personnages de l’intrigue, avec la complicité du chef d’orchestre Antonello Manacorda. Le ténor Jeremy Ovenden interprète le rôle du dictateur romain Lucio Silla qui convoite Giunia, incarnée par la talentueuse soprano Lenneke Ruiten, fidèle à la scène du Théâtre de de la Monnaie. 

Générique

Production :

La Monnaie/ De Munt

Réalisation :

Myriam Hoyer

Acteur :

Jeremy Ovenden
Lenneke Ruiten
Anna Bonitatibus
Simona Saturová
Ilse Eerens
Carlo Allemano

Direction musicale :

Antonello Manacorda

Costumes :

Rainer Sellmaier

Composition :

Wolfagang Amadeus Mozart

Coproduction :

Badisches Staatstheater Karlsruhe

Dramaturgie :

Krystian Lada

Lumière :

Reinhard Traub

Mise en scène :

Tobias Kratzer

Orchestre :

Orchestre symphonique et choeurs de la Monnaie

Vidéo :

Manuel Braun

Pays :

Belgique
France

Année :

2017