28 Minutes
Rwanda, le rôle de la France / Poutine, colosse aux pieds d'argile ? (19/03/2018)

41 min
Disponible du 19/03/2018 au 18/03/2019
Disponible en direct : oui

RWANDA, LE RÔLE DE LA FRANCE Selon le capitaine Guillaume Ancel, l’intervention de la France au Rwanda en 1994 avait pour objectif premier d’empêcher la victoire du Front patriotique rwandais qui combattait les génocidaires. POUTINE, UN COLOSSE AUX PIEDS D’ARGILE ? Avec Tatiana Kastouéva-Jean, directrice du centre Russie à l’Ifri, Pierre Lorrain, écrivain, et Elena Gabrielian, journaliste au service russe de Rfi.

L’OFFICIER QUI DÉNONCE LE RÔLE DE LA FRANCE AU RWANDA
Le 22 juin 1994, le Conseil de sécurité de l’ONU autorise la France à lancer l’opération Turquoise afin de protéger la population tutsie du génocide orchestré par les forces gouvernementales hutues. Déjà en 2014, Guillaume Ancel demandait à ce qu’une commission d’enquête mène une investigation quant au rôle tenu par la France dans ce drame. Capitaine au 68e régiment de l’artillerie d’Afrique lors de l’opération, il oppose aujourd’hui à la version officielle, ses propres carnets de terrain. Ainsi, il affirme que l’intervention avait pour objectif premier d’empêcher la victoire du Front patriotique rwandais (FPR) qui combattait les génocidaires. Guillaume Ancel, dont l’ouvrage "Rwanda, fin du silence" est paru le 16 mars, est notre invité.

POUTINE, UN COLOSSE AUX PIEDS D’ARGILE ?
Réélu à 76,7% des voix pour un quatrième mandat, Vladimir Poutine entend profiter de ces six années au Kremlin pour mener à bien le "sursaut économique" du pays. Avec une participation électorale supérieure à la présidentielle de 2012, l’ancien officier du KGB au pouvoir depuis dix-huit ans, semble plébiscité par les Russes. Cependant, l’homme fort de la République fédérale peut montrer quelques faiblesses, notamment pour museler l’opposition menée par Alexeï Navalny. De même, ses relations avec les Occidentaux se compliquent et sa stratégie géopolitique revêt parfois des allures d’impasse. Vladimir Poutine est-il aussi puissant qu’il en a l’air ? Pour en débattre, nous recevons la directrice du centre Russie à l’Ifri, Tatiana Kastouéva-Jean, l’écrivain Pierre Lorrain et le co-fondateur de Russie-Libertés, Alexis Prokopiev.


Présentation :

Elisabeth Quin

Pays :

France

Année :

2018
Bonus et extrait

Guillaume Ancel - 28 Minutes

4 min

Poutine, réélu président : un colosse au pieds d’argile ? - 28 Minutes

2 min

Pavel Groudinine - 28 Minutes

2 min

Été 1953 : pas de vacances pour la grève - 28 Minutes

3 min

Censure : quand l’œil de Pékin bannit un battement de cil - 28 Minutes

3 min

Laurent Wauquiez ou l'art de l'exagération - 28 Minutes

2 min