28 Minutes
Le club (19/01/2018)

43 min
Disponible du 19/01/2018 au 19/01/2019
Disponible en direct : oui

Notre-Dame-des-Landes : le recul de l’État ? Crise migratoire en Europe : l’entente cordiale impossible. Retour sur l'actualité de la semaine avec Michela Marzano, philosophe et députée italienne, Éric Naulleau, journaliste et écrivain, Brice Couturier, éditorialiste à France Culture, et le dessinateur Erwann Terrier.

Chaque vendredi, nous retrouvons notre club d’intellectuels pour revenir sur l’actualité de la semaine. Ont répondu à l’appel ce vendredi Michela Marzano, philosophe et députée italienne, Éric Naulleau, journaliste et écrivain, Brice Couturier, éditorialiste à France Culture, et le dessinateur Erwann Terrier.

Ils seront rejoints par Flore Berlingen, directrice de l’ONG Zero Waste France, qui lance le défi "Rien de neuf" en 2018. L’objectif : acheter le moins de produits neufs possibles pendant un an et se tourner vers des modes de consommation alternatifs.

Retour sur deux actualités marquantes de cette semaine :

Notre-Dame-des-Landes : le recul de l’État ? Après des années de conflit, le projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes a finalement été abandonné. Les occupants de la ZAD, dont la mobilisation n’a pas faibli jusqu’à cet épilogue, ont été appelés à quitter les lieux d’ici au printemps. Mais après l’abandon définitif de ce projet, qui était pourtant une promesse de campagne du président Emmanuel Macron, l’État peut-il encore faire preuve d’autorité et décider de nouveaux aménagements sur le territoire ?

Crise migratoire en Europe : l’entente cordiale impossible. Après sa visite à Calais, où entre 400 et 600 migrants sont encore présents, le président Emmanuel Macron s’est rendu à Londres pour tenter d’améliorer la coopération avec l’Angleterre sur la question migratoire. Le gouvernement britannique a annoncé qu’il augmentera de 44,5 millions de livres, soit 50,5 millions d'euros, sa contribution financière à Calais et sur les côtes françaises pour renforcer la sécurité à la frontière. Pour répondre aux nombreuses demandes d’asile, Emmanuel Macron prône une solution européenne.

Le duel de la semaine oppose Alain Juppé à Laurent Wauquiez. Lundi, le maire de Bordeaux Alain Juppé a annoncé ne plus payer sa cotisation au parti Les Républicains, pour "prendre du recul". Une prise de distance qui n’a pas semblé affecter Laurent Wauquiez, au lendemain de son élection à la tête du parti. Loin de retenir Alain Juppé, il a déclaré : "vous avez en ce moment, en politique, une génération qui tourne la page. Et vous avez une autre génération qui arrive."

Nadia Daam revient sur le hashtag #Hawaï après la fausse alerte indiquant l’arrivée imminente d’un missile balistique, envoyée par erreur aux habitants de l’archipel. Lors d’une banale procédure de vérification du système, un employé a "appuyé sur le mauvais bouton". Les internautes ont partagé leur frayeur sur les réseaux sociaux, d’autres ont préféré prendre cet incident sur le ton de l’humour.

Cette semaine, Claude Askolovitch nous raconte l’histoire sordide d’une famille américaine, où treize frères et sœurs étaient séquestrés et maltraités. En apparence, les Turpin menaient une vie heureuse qu’ils n’hésitaient pas à partager sur les réseaux sociaux. Mais derrière les clichés, les autorités ont découvert une "maison de l’horreur", où les enfants étaient affamés et enchaînés à leur lit. C’est l’une des filles, âgée de 17 ans, qui a donné l’alerte après s’être échappée avec un téléphone portable.

La Une internationale de la semaine est celle du quotidien turc pro-Erdogan Milliyet (La Nation) qui titre en première page : "quelle sécurité pour la frontière ?". Une réponse à la création de forces de sécurité frontalières constituées de militaires kurdes, annoncée par Donald Trump cette semaine. Le président turc Erdogan s’y est opposé et menace de les "éliminer".

Retrouvez aussi les photos de la semaine sélectionnées avec soin par nos clubbistes intellectuels.

Enfin, Aurore Vincenti décortique les expressions sexistes de la langue française et leurs origines dans Mauvaise Langue. Cette semaine, elle nous explique d’où vient le terme "hystérique".


Présentation :

Elisabeth Quin

Pays :

France

Année :

2018