28 Minutes
Le club (22/12/2017)

(44 min.)
Disponible du 22/12/2017 au 21/12/2018
Disponible en direct : oui

Suite à la courte victoire des indépendantistes, quel avenir se profile pour la Catalogne ? Projet de loi sur l’immigration : la majorité à marche forcée ? Retour sur l'actualité de la semaine avec l’économiste Nicolas Bouzou, le sociologue Manuel Cervera-Marzal, l’écrivaine Abnousse Shalmani et le dessinateur Mykaïa.

Chaque vendredi, nous retrouvons notre club d’intellectuels pour revenir sur l’actualité de la semaine. Ont répondu à l’appel ce vendredi l’essayiste et économiste Nicolas Bouzou, le sociologue Manuel Cervera-Marzal, l’écrivaine Abnousse Shalmani et le dessinateur Mykaïa. Ils seront rejoints par Stephan Martinez, un restaurateur pionnier de la valorisation des déchets. Dans sa cuisine, les restes sont recyclés en méthane et en engrais.

Retour sur deux actualités marquantes de cette semaine :

Catalogne : la réconciliation après les élections ? Après un vote très serré, ce sont finalement les indépendantistes catalans qui ont remporté les élections régionales. Une courte avance sur les unionistes qui donne l’impression d’un retour à la case départ. Après une campagne électorale très tendue et un processus d’indépendance avorté, la réconciliation semble difficile entre pro et anti-indépendance. Ce scrutin montre une nouvelle fois que les Catalans restent très partagés. Avec un tel résultat, quel avenir se profile pour la Catalogne ? Peut-on envisager une réconciliation entre Madrid et les indépendantistes ? 

Projet de loi sur l’immigration : la majorité à marche forcée ? Le Premier ministre Édouard Philippe a promis le lancement d’une "consultation" autour du futur projet de loi sur l’immigration. Une politique plus répressive que d’habitude, notamment dénoncée par la majorité et de nombreuses ONG. Plusieurs députés de la République en marche ont fait part de leurs réserves concernant ce projet qui prévoit plus d’expulsions et une vision restrictive du droit d’asile.

Le duel de la semaine oppose Emmanuel Macron à Bachar al-Assad. Benjamin Sportouch revient sur les propos du président syrien à l’encontre de la France. Il avait affirmé que "celui qui soutient le terrorisme n’a pas à parler de paix". Emmanuel Macron a jugé ces critiques "inacceptables" au vu de la lutte menée par la France contre Daech. Le président français avait notamment jugé le président syrien incontournable dans les discussions sur l’avenir de la Syrie.

Caroline Broué revient sur le hashtag #TokyoParis, en rapport avec le vol privé coûteux qu’a pris Edouard Philippe. Pour rentrer au plus vite de Nouvelle-Calédonie, le Premier ministre a dépensé 350.000 euros pour embarquer dans un avion de luxe, lors d’une escale à Tokyo.

Cette semaine, Claude Askolovitch revient sur le suicide d’une idole coréenne, le chanteur Kim Jong Hyun. Le jeune homme de 27 ans était membre du groupe sud-coréen SHINee. Son suicide place une nouvelle fois au cœur du débat la pression exercée sur ces jeunes idoles dans l’industrie musicale coréenne.

La Une internationale de la semaine est celle du journal polonais Le Quotidien qui titre en première page : "Une décision de l’UE sans précédent contre la Pologne". La Commission européenne s’inquiète en effet de la dérive autoritaire du pouvoir dans le pays.

Retrouvez aussi les photos de la semaine sélectionnées avec soin par nos clubbistes intellectuels.

Enfin, Benoît Forgeard se demande qui en veut au Père Noël.


Présentation :

Renaud Dély

Pays :

France

Année :

2017