28 Minutes
Le club (17/11/2017)

44 min.
Disponible : 17/11/2017 au 17/11/2018
Retour sur deux actualités marquantes de la semaine, avec les journalistes Jean Quatremer et Anne-Elisabeth Moutet, l’historienne Ludivine Bantigny et la dessinatrice Coco : La visite d'Emmanuel Macron en banlieue est-elle une vaine opération de communication pour contrer son image de président des riches ? La COP23 et l'alerte lancée par 15.000 scientifiques sur l’état de la planète.
Chaque vendredi, nous retrouvons notre club d’intellectuels pour revenir sur l’actualité de la semaine. Ont répondu à l’appel Jean Quatremer, correspondant de Libération à Bruxelles, Anne-Elisabeth Moutet, éditorialiste au Sunday Telegraph, l’historienne Ludivine Bantigny et Coco, dessinatrice à Charlie Hebdo.
Ils seront rejoints par Loïc Prigent, réalisateur de documentaire et spécialiste de la mode. Son livre "J’adore la mode mais c’est tout ce que je déteste" a été réédité en format poche aux éditions Points.
Retour sur deux actualités marquantes de cette semaine :
Emmanuel Macron était en visite à Clichy-sous-Bois et à Tourcoing, ce mardi 14 novembre. Le président a annoncé plusieurs mesures en faveur des quartiers populaires. Présentée par certains comme une vaine opération de communication pour contrer son image de président des riches, cette visite est-elle le signe d’un revirement à gauche de l’apôtre du "en même temps" ?
La COP 23 s’est tenue toute la semaine à Bonn, en Allemagne. L’administration Trump, qui s’est retirée de l’Accord de Paris et qui prône les énergies fossiles, y a fait figure de mauvais élève. Alors que 15 000 scientifiques ont publié un nouveau signal d’alarme sur l’état de la planète, il est temps de s’interroger sur l’impact qu’ont la consommation, le gaspillage et la population sur la Terre. Faut-il faire moins de bébés pour sauver la planète ?
Le duel de la semaine de Guillaume Roquette oppose Riss, directeur de la rédaction de Charlie Hebdo, à Edwy Plenel, le patron de Mediapart. Caricaturé par l’hebdomadaire satirique au sujet de Tariq Ramadan, ce dernier s’est défendu et a été soutenu par plus de 130 personnalités. 
Nadia Daam revient sur un hashtag qui a bien fait rire les internautes et le gouvernement américain. Dans un tweet publié mardi, le ministère russe de la Défense a voulu prouver que les États-Unis avaient exfiltré des membres de Daech de Syrie. Mais les autorités se sont complètement décrédibilisées, puisqu’elles ont jugé bon de l’illustrer... avec une image tirée d’un jeu vidéo. L’expression "preuve irréfutable" est depuis l’occasion de détournements par les internautes.
La Méduse, un restaurant de quartier du 10e arrondissement, est classé numéro 1 à Paris sur 145 000 établissements. Résultat : des clients fortunés du monde entier s’y pressent, avec parfois des exigences et des réactions inattendues. Des déconvenues qu’ils ne manquent pas de rapporter sur la plateforme touristique TripAdvisor, et qui fait chuter le classement de l’établissement. C’est l’histoire d’un petit restaurant victime de son succès que nous raconte Claude Askolovitch.
La Une internationale de la semaine est celle du quotidien australien NT News. Le 16 novembre 2017, le journal a titré un grand "YES" aux couleurs du drapeau arc-en-ciel LGBT. Le résultat du vote historique est tombé et c’est donc officiel : l’Australie est en route pour le mariage homosexuel. 
Retrouvez aussi les photos de la semaine sélectionnées avec soin par nos clubbistes intellectuels. Au menu de ce soir : le tableau le plus cher du monde, le scandale sexuel chez les jeunes socialistes et le décès de l’anthropologue Françoise Héritier.
Enfin, Benoît Forgeard nous parle de François Hollande, qui n’aurait pas renoncé au pouvoir.

Générique

Présentation :

Elisabeth Quin

Pays :

France

Année :

2017

Bonus et extrait

Charlie Hebdo-Mediapart : c’est la lutte finale - 28 Minutes

8 min

Russie : la preuve par le jeu vidéo - 28 Minutes

4 min

Le bistrot victime de son succès - 28 Minutes

4 min

François Hollande n’aurait pas renoncé au pouvoir - 28 Minutes

3 min