28 Minutes
Yánis Varoufákis / Les allocations familiales réservées aux plus modestes ? (12/10/2017)

43 min.
Disponible : 12/10/2017 au 12/10/2018
YÁNIS VAROUFÁKIS L’économiste grec, ancien ministre des Finances du gouvernement Tsipras, raconte les coulisses de la crise grecque de 2015. FAUT-IL RÉSERVER LES ALLOCATIONS FAMILIALES AUX PLUS MODESTES ? Les points de vue de Jean-Thomas Lesueur, délégué général de l'Institut Thomas More, Hélène Perivier, économiste à l'OFCE, et Claude Le Pen, économiste de la santé.
YÁNIS VAROUFÁKIS L’économiste Yánis Varoufákis a été aux premières loges de la crise grecque de 2015. Ancien ministre des Finances du gouvernement d’Alexis Tsipras de janvier à juillet 2015, il a refusé un nouveau renflouement de la Grèce et le plan d’austérité que la troïka voulait alors imposer au pays. Après sa démission, il a fondé le Mouvement pour la démocratie en Europe, DiEM25. Yánis Varoufákis réfute « la version officielle » qui annonce que la Grèce se porte mieux. Il publie "Conversations entre adultes, Dans les coulisses secrètes de l’Europe", qui plonge le lecteur au cœur des rendez-vous politiques européens. Cet ouvrage apporte une tonalité humaine à ces réunions au sommet que l’économiste a vécu. "28 Minutes" reçoit l’économiste Yánis Varoufákis.
FAUT-IL RÉSERVER LES ALLOCATIONS FAMILIALES AUX PLUS MODESTES ? Olivier Véran a relancé le débat sur les allocations familiales en fonction des revenus. Fin septembre, le député LREM de l’Isère et rapporteur général de la commission des affaires sociales à l’Assemblée nationale a annoncé vouloir "étudier la fin de l’universalité des allocations familiales". Parallèlement, la Cour des comptes a délivré un satisfecit aux réformes de politique familiale qui ont eu lieu depuis 2012 sous le quinquennat Hollande. La Cour souligne que "la presque totalité des prestations familiales sont attribuées ou modulées en fonction des ressources, ce qui constitue une mutation historique". Mais ceux qui s’opposent à un tel changement mettent en avant le fait que les cotisations sociales ne doivent pas être liées aux ressources, car il existe déjà un impôt sur le revenu. Sur ce sujet, le clivage n’est pas un clivage droite-gauche. Faut-il réserver les allocations familiales aux plus modestes ? Pour en débattre, nous recevons Jean-Thomas Lesueur, délégué général de l'Institut Thomas More, Hélène Perivier, économiste à l'OFCE et spécialiste des politiques familiales, et Claude Le Pen, économiste de la santé.

Générique

Présentation :

Elisabeth Quin

Pays :

France

Année :

2017

Bonus et extrait

Porto Rico : le patron de Facebook ne s’est pas fait des amis - 28 Minutes

3 min

Enfant malade : Pasteur a la rage… contre la maladie - 28 Minutes

3 min

Faut-il réserver les allocations familiales aux plus modestes ? - 28 Minutes

2 min

Pierre Laurent - 28 Minutes

2 min

Yanis Varoufákis - 28 Minutes

3 min