Showgirls

1 min. (bande-annonce)
Disponible: Non
Prochaine diffusion : lundi 22 janvier à 20h50
Contenus choquantsAudiodescriptionSous-titresSous-titrage malentendantVersion françaiseVersion originale

Les déboires d'une danseuse dans un Las Vegas carnassier... Réalisée par Paul Verhoeven en 1995, cette satire corrosive du show-biz et du rêve américains fut incomprise à sa sortie. Réhabilitée depuis, elle est présentée en version restaurée.

Court vêtue et ultramaquillée, Nomi débarque à Las Vegas avec la rage de danser. Après s'être fait détrousser, cette jeune femme impulsive trouve une vraie amie en Molly, qui l'héberge dans son mobil-home. Habilleuse sur le show du casino Stardust, sa copine l'introduit dans les loges des danseuses. Nomi est fascinée. Pour l'instant strip-teaseuse dans un club miteux, elle ronge son frein. Cristal, la vedette du Stardust, qui a repéré sa plastique impeccable et son énergie de tigresse, se livre alors à un jeu pervers : un jour elle l'humilie, le suivant elle la fait auditionner. Bientôt, Nomi fait ses débuts en pleine lumière…



L'envers du rêve

Descendu par la critique qui lui reprochait sa vulgarité, écopant du Razzie Award du pire film de l'année, "trophée" que Paul Verhoeven recevra en personne et avec humour, Showgirls a pris une éclatante revanche. D'abord prisé des amateurs de vidéos et de plaisirs honteux, il finira réhabilité par les cinéphiles. Plus de vingt ans après son échec, le film se lit comme une satire saignante du rêve américain, voire une métaphore du libéralisme sauvage. Jeu félin des acteurs, couleurs fauves, débauche de corps dénudés : cette superproduction, interdite aux moins de 17 ans à sa sortie aux États-Unis, dévoile une jungle où le plus court chemin vers le star-system passe par divers degrés de prostitution – du pur racolage au show suggestif dans lequel se produit Nomi –, l'exploitation éhontée du corps féminin et de nombreux coups bas. Prenant le contre-pied de la comédie musicale (où, en général, le talent finit par triompher), le Hollandais Paul Verhoeven montre l'envers du décor de son pays d'adoption, qui lui fera cher payer son "ingratitude".



 


Générique

Image :

Jost Vacano

Montage :

Mark Goldblatt
Mark Helfrich

Musique :

David A. Stewart

Production :

Chargeurs
Carolco Pictures

Producteur/-trice :

Alan Marshall
Charles Evans

Réalisation :

Paul Verhoeven

Scénario :

Joe Eszterhas

Acteur :

Elizabeth Berkley
Kyle MacLachlan
Gina Gershon
Glenn Plummer
Robert Davi
Alan Rachins
Gina Ravera

Pays :

Etats-Unis

Année :

1995