Adieu, mon soldat indien !

56 min
Disponible du 30/10/2018 au 28/11/2018
Disponible en direct : oui

Dans ce documentaire-fiction, le romancier et cinéaste Vijay Singh met en scène les recherches d’une jeune femme sur les traces d’un soldat inconnu, et dévoile l’histoire occultée des bataillons indiens venus combattre en France pendant la Première Guerre mondiale.

Pendant des années, en France, Paloma a accompagné sa grand-mère Monique sur une tombe pour célébrer le diwali, la fête indienne des lumières, sans comprendre la portée de ce geste. Jusqu’au jour où Monique lui dévoile un secret de famille : hospitalisée pendant sa grossesse, celle-ci a appris en 1966 qu’elle devait avoir d’autres ascendants que ceux connus jusque-là. En interrogeant sa grand-mère, Monique a ainsi découvert que son père était le fils d’un soldat indien inconnu, fauché durant la Grande Guerre. Bouleversée par cette révélation, Paloma entreprend de reconstituer le parcours de son aïeul. Chemin faisant, la jeune femme déroule l’histoire des cent quarante mille hommes qui ont combattu en France et en Belgique, appelés à la rescousse par Londres, l’Inde étant sa seule colonie dotée d’une armée professionnelle.

Actes d’heroïsme
De Paris à Neuve-Chapelle en passant par Amristar, le romancier et cinéaste indien Vijay Singh (Jaya, fille du Gange) met en scène Paloma, la petite-fille fictive de Monique, dans sa quête identitaire et historique. Manque de préparation et d’équipement, actes d’héroïsme, regard ébloui de ces soldats étrangers sur la société française et ses femmes indépendantes, mais aussi exclusion des enfants nés de leurs idylles : à travers une collection de lettres, des chants indiens d’époque et des éclairages d’historiens, Adieu, mon soldat indien (présenté au départ sous le titre Mademoiselle France pleure) exhume une page oubliée de notre histoire.

Le soldat indien inconnu
"Mon film est inspiré de l’histoire d'une Française vivant dans le Nord, en France, Monique Soupart. En 1966, une grossesse difficile l’a conduite à l’hôpital, où une infirmière a relevé une incohérence dans sa prise de sang, identifiant son groupe sanguin à ‘une autre partie du monde’... Perplexe, Monique a raconté cet incident à sa grand-mère, laquelle n’a pas prononcé un mot mais a montré des signes de culpabilité. Puis Monique a eu un flash : ‘Le père de ton père était un soldat indien’, lui avait confié sa grand-mère durant son enfance. J'ai conclu que son silence provenait d'un préjugé social. Et j’ai soudain ressenti que son histoire devenait la mienne. Était-ce parce que je suis un Indien vivant en France, ou simplement un être humain révolté contre une terrible injustice ? Il s’agissait là du cas d’un soldat qui avait donné sa vie pour une guerre qui n’était même pas la sienne ! Comment les tabous avaient-ils pu priver ce ‘héros’ de nom, de visage, d’image ? Ce douloureux secret a inspiré mon documentaire. Ce n’est pas un film sur le silence, mais sur ce qui a été tu…" (Vijay Singh)


Réalisation :

Vijay Singh

Pays :

Inde
France

Année :

2016