ARTE Regards
La scolarisation des jeunes Afghanes en danger

31 min.
Disponible : 24/10/2017 au 23/11/2017
Garantir l’éducation et la scolarisation des filles en Afghanistan, telle est la mission de l'association Ofarin ("beau travail", en français), fondée en 1996. Environ 9.000 élèves, dont plus de la moitié de filles, suivent des cours grâce à elle. Mais le projet est menacé depuis que le principal donateur de l’association a cessé de financer les écoles de filles...
Garantir l’éducation et la scolarisation des filles faisait partie des principales promesses de la communauté internationale en Afghanistan. Aujourd’hui, il n’en reste pas grand-chose : le pays est plus instable que jamais. Mais certaines personnes risquent leur vie pour aider à faire avancer cette cause. Parmi eux, Peter Schwittek et sa femme Annemarie. En dépit de nombreuses menaces, ils créent des écoles par le biais de leur association Ofarin (en français, "beau travail"), fondée en 1996, et permettent ainsi aux filles de bénéficier elles aussi d’une éducation. La particularité de cette structure est d’inclure les mollahs locaux dans les projets, ce qui permet de bénéficier du soutien de la population. Environ 9 000 élèves, dont plus de la moitié de filles, suivent des cours grâce à Ofarin, qui fournit un revenu à quelque 500 enseignants. Mais le projet est menacé depuis que le principal donateur de l’association a cessé de financer les écoles de filles...

Générique

Pays :

Allemagne

Année :

2017