Giacinto Scelsi - Le premier mouvement de l'immobile

81 min
Disponible du 27/01/2020 au 03/03/2020
Découvrez l'offre VOD-DVD de la boutique ARTE

Un voyage sonore et musical sur les traces du compositeur italien d'avant-garde Giacinto Scelsi (1905-1988), qui n'a eu de cesse de libérer l’énergie du son, créant ses morceaux dans une sorte d'improvisation intuitive.

"Le son est le premier mouvement de l'immobile", assurait-il. Né en 1905, Giacinto Scelsi était attiré par la transcendance et ses manifestations. Après une profonde crise mystique dans les années 1940, il n'a eu de cesse de libérer l’énergie du son, créant ses morceaux dans une sorte d'improvisation intuitive. Le compositeur italien, dont l'œuvre avant-gardiste fut raillée de son temps par les tenants de la musique savante, avait promis de disparaître lorsque les "8" seraient alignés. Lui qui disait recevoir son inspiration des devas, des divinités hindoues, a tenu promesse : il est mort le 8 août 1988. Auparavant, il avait pris soin d'enregistrer le récit de sa vie sur bandes magnétiques, exigeant seulement que le contenu reste secret jusqu'en 2003.
Sebastiano d'Ayala Valva, fils d'un cousin du compositeur, part à la rencontre de ceux qui ont croisé sa route, dont la chanteuse Michiko Hirayama, la contrebassiste Joëlle Léandre ou la pianiste Marianne Schroeder, restées ses ferventes admiratrices. Fantôme dont on n'entend que la voix – il refusait de se laisser photographier –, Giacinto Scelsi se révèle au travers des témoignages (pas tous hagiographiques) et d'extraits de son abondante œuvre musicale, dont peu de pièces furent jouées de son vivant.


  • Réalisation :
    • Sebastiano d'Ayala Valva
  • Pays :
    • France
  • Année :
    • 2018