Mrs. Fang

87 min.
Disponible : 10/11/2017 au 12/01/2018
L'agonie d'une ouvrière agricole entourée de ses proches, dans un village de Chine. Un film coup de poing de Wang Bing ("À l'ouest des rails") couronné d'un Léopard d'or au Festival de Locarno.
Veuve depuis plusieurs années, Fang Xiuying, 68 ans, est née à Huzhou, dans la région du Fujian. Les dernières années de cette ancienne ouvrière agricole ont été marquées par la maladie d’Alzheimer. Après avoir été hospitalisée en 2015, elle a été renvoyée chez elle pour y mourir. Dans la pièce aux tristes murs où elle est alitée, famille et voisins défilent à son chevet. Certains lui prennent la main. Une de ses filles la masse délicatement ou la nourrit avec une seringue. On prononce son nom, on s'inquiète aussi : "Fang Xiuying, tu me reconnais ?" Ses petits-enfants et quelques proches ont fait la route depuis la ville pour lui dire adieu. Mais la mort est longue à venir…
Derniers moments
Après "Argent amer", "À la folie" ou encore "Seules dans les montagnes du Yunnan", Wang Bing continue d'ausculter les grandes mutations de la société chinoise, au plus près de ses membres les plus vulnérables. Le cinéaste chinois, qui filme toujours en totale immersion avec ses personnages, a passé plusieurs semaines au chevet de cette femme condamnée par la maladie, captant ses derniers moments et la manière dont ce microcosme paysan constitué de proches et de voisins accompagne son interminable agonie. Contemplant longuement le visage de Mme Fang, comme pour y saisir le mystère de la mort qui va la soustraire aux siens, il filme aussi autour d'elle le bouillonnement d'une vie intense qui garde ses droits : les conversations sur le choix du lieu de l'inhumation, les commentaires anxieux suscités par l'absence du seul petit-fils de la mourante, l'évocation décousue de ce qu'a été son existence. Lorsqu'il s'éloigne du lit où elle s'éteint peu à peu, Wang Bing regarde dans la cour la partie de cartes qui occupe les plus âgés, ou suit trois jeunes gens partis pêcher à la rivière. Au loin, les jappements d'un chien. Des sons familiers surgissent d'une pièce voisine, la petite musique d'un jingle à la télé ou celle d'un courriel que l'on envoie. C'est le monde de Mme Fang, celui auquel elle a toujours appartenu, et dont elle a déjà pris congé.

Générique

Réalisation :

Wang Bing

Pays :

France

Année :

2017

Bonus et extrait

Mrs. Fang

4 min