Ce sentiment de l'été

Extrait (3 min)
Disponible en direct : oui
AudiodescriptionSous-titrage malentendant
Ce programme est disponible en vidéo à la demande ou DVD.

Trois étés successifs et trois villes pour raconter la difficulté de revivre après un deuil. Un film fluide, léger et profond à la fois, souterrainement irrigué par l'émotion.

Au milieu de l'été, à Berlin, où elle vit avec Lawrence, son compagnon américain, Sacha, une jeune Française, s'écroule soudainement dans un parc au terme d'une journée paisible. Elle succombe peu après à l'hôpital, sans avoir repris connaissance. Arrivés de Paris, les parents et la sœur de Sacha, Zoé, affrontent tant bien que mal avec Lawrence ce deuil brutal. Les deux étés qui suivent, à Paris puis à New York, Lawrence et Zoé, séparée entre-temps de son mari, avec lequel elle partage la garde de leur petit garçon, se retrouvent pour quelques heures, ou quelques jours, rapprochés par la peine et le poids de l'absence.

À demi-mot
Par la fluidité de sa mise en scène et la grâce de ses interprètes, Mikhaël Hers transmet à demi-mot une émotion profonde, qui irrigue souterrainement son film tout en ellipses. Par son attention aux objets, aux gestes, aux silences, aux lumières changeantes de l'été, il parvient à peindre la texture impalpable des sentiments et de la vie qui passe. Chacun de manière très différente, Anders Danielsen Lie (Oslo, 31 août) et Judith Chemla (Camille redouble) incarnent avec une justesse tout en retenue les ambivalences de ce deuil ravivé par la splendeur estivale, entre douleur et douceur de vivre.


Réalisation :

Mikhaël Hers

Scénario :

Mikhaël Hers
Mariette Désert

Production :

Nord-Ouest Films
ARTE France Cinéma
Katuh Studio
Rhône-Alpes Cinéma

Producteur/-trice :

Pierre Guyard

Image :

Sébastien Buchmann

Montage :

Marion Monnier

Musique :

David Sztanke

Avec :

Judith Chemla
Anders Danielsen Lie
Marie Rivière
Féodor Atkine
Dounia Sichov
Stéphanie Déhel

Pays :

France
Allemagne

Année :

2015