Berlin Tempelhof

95 min
Disponible du 18/06/2019 au 22/09/2019
Sous-titresVersion originale
Découvrez l'offre VOD-DVD de la boutique ARTE

À Berlin, dans l’ancien aéroport de Tempelhof, transformé en centre d’accueil temporaire pour réfugiés, le récit sensible d’un temps suspendu au cours duquel la vie s’organise malgré tout.

Ironie de l’histoire : un lieu de transit par excellence, celui de l’aéroport de Berlin-Tempelhof – qu’Adolf Hitler souhaitait le plus grand et le plus beau du monde –, est devenu depuis 2015 le théâtre d’une sédentarité forcée pour des milliers de réfugiés. Le cinéaste et artiste visuel brésilien Karim Aïnouz plante sa caméra dans ce décor fantomatique, optant sciemment pour des plans longs, des cadres fixes et larges, épinglant comme un entomologiste les silhouettes déambulant dans cette gigantesque salle des pas perdus. Il accompagne Ibrahim, Syrien de 18 ans, dont la voix off esquisse le portrait et rythme les mois qui se succèdent. Installés comme lui au sein de boxes aménagés dans des hangars, où les voix résonnent et où les lumières ne s’éteignent jamais, les réfugiés, censés demeurer là quelques semaines, attendent en réalité plusieurs mois avant que leur dossier ne soit instruit.

Forme élégiaque
Pendant ce temps, la vie s’organise : soins médicaux, cours d’allemand, aide aux démarches et même marché de Noël. Au-delà des grilles, le tarmac et ses abords sont un terrain de jeu prisé des Berlinois qui y pique-niquent, s’y adonnent au footing, au Segway ou encore à l’apiculture. Un temps de loisir qui contraste de manière surréaliste avec celui, suspendu, d’une humanité en transit, dissimulée aux regards. Savent-ils seulement, ces habitants, ce qui se joue entre les murs de Tempelhof ? Dans une forme élégiaque qui rappelle les photographies de son compatriote Sebastião Salgado, ce film puissant prend son temps pour laisser s’épanouir l’émotion et la réflexion.


  • Réalisation :
    • Karim Aïnouz
  • Pays :
    • Allemagne
    • France
  • Année :
    • 2017