Mexique, justice pour les disparus

3 min.
Disponible : 28/11/2017 au 27/01/2018
Prochaine diffusion : mardi 28 novembre à 23h35
Comment sauver le Mexique, en proie à une criminalité et une corruption institutionnalisées ? Des militants des droits de l'homme en appellent à la justice internationale. Saisissant.
Depuis 2006, année de l’élection du président Felipe Calderón – auquel a succédé Enrique Peña Nieto en 2012 –, plus de 200 000 victimes et 32 000 disparus ont été recensés au Mexique, pays le plus meurtrier au monde après la Syrie. Assassinats, tortures, enlèvements, déplacements de populations : en dix ans, les violences ont atteint un paroxysme sans précédent. À côté des narcotrafiquants, les forces de l’État apparaissent aussi responsables de cette descente aux enfers, en nourrissant une corruption endémique et une impunité quasi totale – 98 % des crimes restent non résolus. Sous l'égide de la Fédération internationale des droits de l'homme, José Guevara, Michael Chamberlain et Ariana Garcia ont travaillé des années durant auprès des familles de victimes et des associations locales pour rassembler des preuves.
Ultime espoir
Cette enquête raconte le combat acharné des défenseurs des droits de l'homme pour réunir des témoignages et saisir la Cour pénale internationale. Ils espèrent ainsi faire comparaître les plus hautes autorités de leur pays sur les bancs des accusés. Un défi aussi titanesque que crucial pour l'avenir d'un Mexique en quête de dignité. "On pourrait dire qu'il est comme une fosse commune sur laquelle nous marchons, nous, citoyens, sans aucune sécurité", affirme l'écrivain Javier Sicilia, qui a perdu son fils, lui aussi assassiné sans que justice soit rendue.

Générique

Réalisation :

Patrick Remacle
Andre Chandelle

Pays :

Belgique
France

Année :

2016