William Kentridge
L’art, le poétique et le politique

53 min
Disponible du 17/07/2018 au 16/08/2018
Disponible en direct : oui
Prochaine diffusion le mercredi 18 juillet à 23h25
Version française

William Kentridge s'exprime à la fois par le dessin, la sculpture, les installations, les films d'animation ou la mise en scène d'opéra. Guidée par ses mots justes, une incursion dans l'univers poétique de l'artiste sud-africain devenu star internationale, rencontré chez lui, à Johannesburg.

Travailleur boulimique et sans cesse en mouvement, dans ses ateliers de Johannesburg comme dans ses voyages à travers le monde, où il est partout exposé et fêté, William Kentridge s'exprime à la fois par le dessin, la sculpture, les installations, les films d'animation ou la mise en scène d'opéra. Guidée par l'intuition et l'expérimentation plus que par les concepts, l'œuvre puissamment évocatrice de Kentridge se nourrit de son goût pour le dessin au fusain, les machines obsolètes, le théâtre d'ombres, le son, la musique et les mots. Elle transmet une poésie intense, teintée de mélancolie et d'humour, qui renvoie à l'histoire de l'oppression et des combats qui fut celle de l'Afrique du Sud et de tout le continent, comme à l'absurdité et à la beauté de la condition humaine.

Ancrages
À 60 ans passés, le fils de Sidney et Felicia Kentridge, avocats libéraux qui ont milité contre l'apartheid et défendu ses principaux leaders, dont Nelson Mandela, reste résolument ancré dans sa ville et son pays natals. Pour exister face au couple charismatique formé par ses parents juristes, il a cherché, explique-t-il, à se "forger une vision du monde qui ne pouvait pas être soumise à un contre-interrogatoire". Des visages grand format de révolutionnaires européens et africains des années 1910, peints à l'encre puis retravaillés avec différents matériaux, à l'évocation des soldats sud-africains de la Grande Guerre en passant par une poignante danse macabre (How Sweetly Play the Dance) ou par un spectaculaire atelier de tapisserie, l'artiste dévoile une partie de son travail – presque toujours collectif – et expose ce qui l'anime. Une passionnante rencontre.


Réalisation :

Nicola Graef

Pays :

Allemagne

Année :

2017
  • Bonus et extrait

William Kentridge - L’art, le poétique et le politique

3 min