Une blessure ouverte, une autre histoire du cinéma allemand

4 min.
Disponible: Non
Disponible en direct : Oui
Version françaiseVersion originale

Des années 1980 à nos jours, une histoire du cinéma allemand revisitée par des chemins détournés. Un panorama vivace qui donne la parole à plusieurs générations de cinéastes (Klaus Lemke, Peter F. Bringmann, Wolfgang Petersen…), producteurs, scénaristes et acteurs (notamment Peter Berling, récemment disparu).

Après avoir fait redécouvrir au public les pépites des années 1970 et 1980 (Un amour maudit – Une autre histoire du cinéma allemand), Johannes F. Sievert et Dominik Graf (réalisateur de la série Face au crime) poursuivent leur exploration du septième art allemand en mettant l’accent sur ses trésors méconnus ou oubliés des années 1980 à nos jours. En se lançant dans cette entreprise quasi archéologique et très personnelle, les deux réalisateurs étaient loin de se douter de l’ampleur émotionnelle charriée par leurs découvertes. Ils donnent la parole à plusieurs générations de cinéastes (Klaus Lemke, Peter F. Bringmann, Wolfgang Petersen…), producteurs, scénaristes, acteurs (notamment Peter Berling, récemment disparu) et musiciens, mais aussi à des critiques et des historiens du septième art. À coup d’anecdotes sur la genèse des films, ceux-ci dessinent un panorama vivace des influences multiples et des aspirations qui ont traversé la création cinématographique allemande à partir des années 1970. Leur exploration s'étend des courants issus du Heimatfilm, définissant une nouvelle identité ouest-allemande, jusqu’au sursaut du cinéma de genre après la chute du mur, en passant par le rôle de la télévision dans le renouvellement de la fiction.


Générique

Réalisation :

Johannes F. Sievert
Dominik Graf

Pays :

Allemagne

Année :

2017

Bonus et extrait

Une blessure ouverte, une autre histoire du cinéma allemand

4 min