Comment (re)voir ce programme

Diffusion : mardi 04 juillet à 20h05

Disponible en direct : oui

En ligne du 04 juillet 2017 au 04 juillet 2018

VOD-DVD

Ce programme n’est pas disponible en vidéo à la demande ou DVD.

JOURNALISTE À MOSSOUL Journaliste-reporter, correspondant du Figaro en Irak, Samuel Forey a assisté au meurtre de ses collègues et amis dans l’explosion d’une mine. MACRON ET LA SYRIE : FAUT-IL RENOUER AVEC BACHAR AL-ASSAD ? Débat avec l’historienne Marie Peltier, le politologue Ziad Majed et le reporter Renaud Girard.

JOURNALISTE À MOSSOUL Journaliste-reporter, correspondant du Figaro en Irak, Samuel Forey se trouvait à Mossoul pour le quotidien lorsqu’il a assisté au meurtre de ses collègues et amis dans l’explosion d’une mine. Alors qu’ils essayaient de s’abriter derrière une guérite, Véronique Robert, Stéphan Villeneuve et leur fixeur irakien Bakhtiyar Haddad ont perdu la vie. Seul Samuel Forey a survécu. Depuis l'automne, il suit la reprise de Mossoul, dernier bastion de l'organisation État islamique en Irak, par les forces irakiennes. Alors que Daech utilisait jusque-là des snipers et des bombes, les terroristes recourent depuis quelques jours à des kamikazes, notamment des femmes et des enfants. D'après le lieutenant Sami al-Aridh, la bataille devrait prendre fin "d'ici cinq jours à une semaine". Mais la reprise de Mossoul se déroule au dépend des civils irakiens. Pour son travail de reporter en Irak, Samuel Forey vient de recevoir le prestigieux prix Albert Londres de la presse écrite 2017. Il est sur notre plateau.

MACRON ET LA SYRIE : FAUT-IL RENOUER AVEC BACHAR AL-ASSAD ? Alors que s’ouvre une nouvelle session de pourparlers pour la paix en Syrie à Astana (Kazakhstan), les récents propos d’Emmanuel Macron sur Bachar al-Assad refont surface. Dans une interview accordée fin juin à huit journaux européens, il a quelque peu bousculé l’état actuel de la diplomatie française, qui se positionnait jusqu’à présent sur une ligne politique qui condamne ouvertement le régime du dictateur syrien. "Je n’ai pas énoncé que la destitution de Bachar al-Assad était un préalable à tout. Car personne ne m’a présenté son successeur légitime", a déclaré le président français, ajoutant que le véritable ennemi sont les groupes terroristes. Comment faut-il interpréter cette prise de position à l'égard de la crise syrienne ? Nous en parlons avec l’historienne et spécialiste de la Syrie, Marie Peltier, le politologue et spécialiste du Moyen-Orient, Ziad Majed, et le reporter international au Figaro, Renaud Girard.

Générique
  • Présentation : Élisabeth Quin
  • Pays :France
  • Année :2016
  • Origine :ARTE F
Commentaires (0)

Bonus et extrait