Comment (re)voir ce programme

Diffusion : mercredi 22 février à 20h05

Disponible en direct : oui

En ligne du 16 mars 2017 au 22 février 2018

VOD-DVD

Ce programme n’est pas disponible en vidéo à la demande ou DVD.

LUCAS BELVAUX signe une fiction politique, en pleine campagne présidentielle : "Chez nous" au cinéma le 22 février. COMMENT ÉVITER UNE SANTÉ À DEUX VITESSES ? Débat avec Frédéric Pierru, sociologue et spécialiste des politiques de santé, Agnès Verdier-Molinié, directrice de la fondation iFRAP et le professeur Guy Vallancien, chirurgien et membre de l’Académie nationale de médecine.

UN CINÉASTE FACE AU FRONT NATIONAL Lucas Belvaux signe une fiction politique, en pleine campagne présidentielle. "Chez nous", au cinéma le 22 février, expose la conquête d’une commune du Pas-de-Calais  par le parti nationaliste : le "Bloc patriotique". Pauline Duez, infirmière appréciée de tous, se voit portée candidate aux élections municipales ; elle doit incarner un visage rassurant et présentable du parti mais derrière lequel se cachent toujours les idéaux de l’extrême droite. Ce film, qui est "un film engagé, fait pour provoquer la discussion, pas pour provoquer le FN ou la peur du Front National" s’explique le réalisateur, est une mise en scène de la montée du parti de Marine Le Pen. Alors qu’aucun représentant du FN ne l’a vu avant sa sortie en salles, les attaques sont déjà âpres et rude pour le réalisateur. Nous en parlerons avec Lucas Belvaux, en personne.

COMMENT ÉVITER UNE SANTÉ À DEUX VITESSES ? Mardi 21 février, cinq candidats à la présidentielle ont présenté, à l’invitation de la Mutualité française, leurs propositions de financement de notre système de santé. La santé, un sujet qui n’a pas encore été au cœur de la campagne mais qui importe aux Français. Car même si le renoncement aux soins découle de facteurs multiples, les raisons financières sont dominantes et les remboursements de la Sécurité Sociale n’ont pas été réévalués depuis trente ans. L’évolution du système de santé préoccupe et l’accès aux soins devient de plus en plus inégalitaire : la médecine française est de plus en plus onéreuse. Pour analyser la question, nous accueillons ce soir Frédéric Pierru, sociologue et spécialiste des politiques de santé, Agnès Verdier-Molinié, directrice de la fondation iFRAP et le professeur Guy Vallancien, chirurgien et membre de l’Académie nationale de médecine.

Générique
  • Présentation : Élisabeth Quin
  • Pays :France
  • Année :2016
  • Origine :ARTE F
Commentaires (0)

Bonus et extrait