Zaatari - Survivre en camp de réfugiés

2 min
Disponible du 24/07/2018 au 30/07/2018
Disponible en direct : oui
Prochaine diffusion le mercredi 25 juillet à 00h15
Version françaiseVersion originale

Ouvert en 2012 dans le désert jordanien, le camp de Zaatari compte 80 000 réfugiés syriens. Ce documentaire esquisse le portrait sans misérabilisme de la vie quotidienne de ses habitants.

"Je vois mon père, c'est l'hiver. Je sens son parfum. Ses chaussures sont bien cirées." La main sur les yeux, Mohammad se souvient de sa vie à Homs avant la guerre. Ce peintre renommé est l'un des 80 000 réfugiés syriens du camp de Zaatari, ouvert en 2012 dans le désert jordanien. Dans ce labyrinthe de conteneurs, chacun tente de poursuivre une "vie normale". Avec son pinceau, Mohammad décore les façades des préfabriqués selon les souhaits des résidents. À bord de sa charrette, Moubarak sillonne les différents quartiers pour vendre ses marchandises, pendant que Mader cultive le jardin qu'il a aménagé grâce à ses économies. Avec le soutien du HCR, l’Agence des Nations unies pour les réfugiés, ces derniers s'organisent entre eux, conservant avec les Jordaniens leurs relations commerciales d'avant-guerre. Quelque trois mille magasins, alimentés par ces voisins, bordent ainsi les "Champs-Élysées", l'artère principale de Zaatari. Temporaire au départ, le camp – l'un des plus vastes du Moyen-Orient – pèse aujourd'hui dans l'économie jordanienne.

Vies parallèles
Soulignant l'incroyable capacité de résilience des réfugiés, ce film pointe aussi les limites de cette ville parallèle, qui compte autant d'habitants que Pau ou La Rochelle. Si l'approvisionnement en eau constitue un défi quotidien pour les quarante ONG présentes sur place, le manque de moyens pour répondre aux besoins de formation des jeunes pose la question de leur avenir.


Réalisation :

Paschoal Samora

Pays :

Allemagne

Année :

2017