Sacro Gra

2 min.
Disponible du 27/01/2018 au 04/02/2018
Prochaine diffusion : dimanche 28 janvier à 02h10
Sous-titresVersion originale

En suivant le boulevard périphérique de Rome, le Grande Raccordo Anulare ou GRA, Gianfranco Rosi (réalisateur de "Fuocoammare", Ours d'or 2016) capte les bribes d'humanité installée dans ses marges. Un collage saisissant, couronné à Venise.

Le "Grande Raccordo Anulare", le boulevard périphérique de Rome, est long de 70 kilomètres. En musardant le long de son grondant parcours, Gianfranco Rosi capte au fil des saisons, à sa manière frontale et dépourvue de tout commentaire, les bribes d'une humanité elle aussi périphérique, installée dans les marges de la grande ville. Un ambulancier échange des plaisanteries avec son "client" ensanglanté. Un agronome guette la progression du charançon rouge dans les troncs d'une palmeraie. Des prostituées vieillissantes tapinent dans un camping-car hors d'âge. Des catholiques fervents attendent un miracle en scrutant le soleil. De belles danseuses go-go se déhanchent sur le zinc d'un bar sinistre. Un pêcheur d'anguilles ratiocine dans l'oreille distraite de sa compagne ukrainienne. Un aristo canaille organise le tournage d'un roman-photo dans sa villa décatie. Un vieillard barbu atteint de logorrhée partage un studio avec sa fille adulte. Des ouvriers des pompes funèbres déménagent les morts d'un cimetière…



Éclats de réel

Comme pour chacun de ses films, c'est grâce à un long repérage que Gianfranco Rosi a rencontré ces personnages. Avec un naturel confondant, tous le laissent entrer dans leur intimité, et capter ainsi d'étranges, parfois surréalistes, éclats de réel, entre chantiers, champs et banlieues. Avec son art habituel de la contemplation et du montage, le cinéaste de "Fuocoammare" nous promène et nous perd dans les franges de la ville au plus près d'une vie modeste et immobile, insoupçonnée de ceux qui passent, à toute vitesse, à côté d'elle.


Générique

Réalisation :

Gianfranco Rosi

Pays :

France

Année :

2013